Palmarès 2018 des Prix territoriaux La Gazette-GMF: l'interco de Petite Terre primée

Pour la 19ème édition, le jury des Prix Territoriaux* a choisi de primer six collectivités territoriales ayant fait preuve d’innovation pour fournir un service public de meilleure qualité, orienté vers le partage d’expertises et le travail collaboratif. Dont celle de Petite Terre. Nous avons rapporté l'intégralité des projets, des idées adaptables aussi à Mayotte...

0
260
Patrick Bonfils, Directeur de la DJSCS de Mayotte, partenaire du dispositif Service Civique, recevait le prix

Depuis 2000, les Prix Territoriaux, créés par La Gazette des communes et GMF, récompensent, mettent en valeur et relayent les actions innovantes et efficaces menées collectivement par différentes équipes des collectivités territoriales pour améliorer les services aux citoyens.

Le palmarès 2018 distingue:

  • La Région Auvergne-Rhône-Alpes, lauréate du Prix GMF 2018, pour son « Robot Lycéen » qui permet aux lycéens, absents de leur établissement pour raisons de santé, de rompre leur isolement et de suivre les cours à distance depuis chez eux. Piloté à distance par l’élève malade ou handicapé, ce robot de télé-présence, véritable « skype sur roulettes », lui permet d’interagir en classe, dans la cour de récréation, à la cantine avec ses amis et professeurs. Il peut ainsi poursuivre à distance son cursus scolaire et entretenir le lien social avec ses camarades. Cette innovation technologique au service de la solidarité est le fruit d’un travail transversal entre la Région, les lycées, les rectorats, les utilisateurs, les médecins et la société de robotique Awabot. Après le succès de la phase d’expérimentation de 3 ans, la Région étend le dispositif à l’ensemble du territoire avec 60 robots mis à la disposition des lycéens qui en ont besoin. L’Auvergne-Rhône-Alpes est la première collectivité à financer, à une telle échelle, un dispositif de télé-présence.
  • Le Conseil Départemental du Gers, lauréat du Prix Gazette 2018, pour le dispositif « Gers Solidaire » réunissant l’ensemble des acteurs associatifs, institutionnels et publics du département pour répondre à la précarisation grandissante des publics et agir collectivement en faveur de leur inclusion sociale.
    Le dispositif « Gers Solidaire » se déploie sur différents axes, irrigant l’ensemble des territoires : un site de 450m² pour collecter et traiter l’ensemble des stocks, 16 unités dites de « centres-bourgs » pour accueillir les bénéficiaires autour d’une épicerie sociale, d’ateliers de cuisine, de vesti-boutiques, d’ateliers informatiques…, un véhicule itinérant « Croix-Rouge sur roues » qui apporte de l’aide dans les endroits les plus isolés du département. Financé par le Conseil Départemental du Gers, les collectivités locales, le mécénat et les dotations des associations nationales, le dispositif repose sur quatre principes : l’accueil inconditionnel, le non-jugement et le respect de la dignité, le respect absolu de la confidentialité et une relation d’égal à égal avec le bénéficiaire.– La Communauté de Communes de Petite Terre (Mayotte), lauréate du Prix Coup de Coeur du Jury, pour la mobilisation de la jeunesse locale autour de la citoyenneté. De septembre 2017 à mai 2018, douze jeunes volontaires en service civique au sein de la Communauté de Communes de Petite-Terre ont sensibilisé les habitants aux gestes éco-citoyens, notamment en matière de gestion des déchets, et à la protection de l’environnement. Les jeunes volontaires ont suivi une formation sur les déchets et leur traitement afin de répondre aux interrogations des administrés et transmettre sur le terrain, par le porte à porte, les bons gestes écocitoyens: tri sélectif des déchets, compostage des biodéchets, respect des jours de ramassage etc.
    Une mission citoyenne d’intérêt général visant aussi à resserrer les liens de confiance entre la population et sa jeunesse locale.
    Au total, ce sont 1918 foyers qui ont été directement sensibilisés. Ce projet pédagogique autour de la citoyenneté environnementale a reçu un accueil très favorable de la population. Désormais ambassadeurs de l’éco-citoyenneté, les douze premiers volontaires passent le relai aux suivants, le dispositif étant renouvelé sur 3 ans.
  • – Le Conseil Départemental des Ardennes, lauréat du Prix des Sociétaires GMF, pour son dispositif « Je gère donc je suis ». Afin d’aider les citoyens isolés ou en situation de précarité à accomplir leurs démarches administratives et à gérer certains actes du quotidien, le Conseil Départemental des Ardennes propose des ateliers d’accompagnement personnalisés.
    Quinze ateliers accessibles à tous les publics sont coconstruits et coanimés par un ensemble de professionnels volontaires (Conseil Départemental, associations, CAF, Pôle emploi) qui mutualisent leurs savoirs et leurs outils pour aider chaque participant dans ses démarches. Ces ateliers permettent aux usagers d’aborder tous les aspects de la vie administrative : l’écriture d’un courrier, la gestion d’un espace personnel sur Internet, les droits et obligations en tant que locataire ou propriétaire, la gestion d’un compte bancaire, le classement des papiers administratifs… Alternant temps de travail individuel et collectif, les participants gagnent en autonomie et apprennent à gérer les démarches liées à la vie courante.
  • – La Communauté de Communes Thiérache Sambre et Oise pour le « Service public itinérant » facilitant l’accès aux services publiques en zone rurale. Pour une meilleure accessibilité des services, la Communauté de Communes Thiérache Sambre et Oise a expérimenté avec succès un outil original de service public itinérant : un camping-car doté d’une connexion Internet. Deux agents de la collectivité parcourent en camping-car les communes les plus isolées et proposent aux habitants un accompagnement dans leurs démarches auprès des organismes partenaires : MSA, CPAM, CAF, Carsat, Mission locale et Pôle Emploi. Pour répondre à chaque demande, les deux agent de la collectivité sont en lien permanent avec un référent dans chaque organisme partenaire.
    Ce dispositif unique en France, initié en janvier 2017 et financé à 80% par l’État, connaît un véritable succès auprès des habitants. Près de 800 dossiers ont été traités en un an avec, parmi les thématiques les plus fréquentes la retraite, l’assurance-maladie, les demandes de cartes grises ou de cartes d’identité ou encore les questions relatives aux déclarations de revenus.
  • Rennes Métropole pour son outil « Des collections en partage », un portail documentaire qui porte à la connaissance de tous les très riches collections publiques du Musée de Bretagne et de l’Écomusée du Pays de Rennes.
    Sur leur portail, toutes les collections sont numérisées, librement consultables et téléchargeables par le public, dans le respect du droit d’auteur et du droit à l’image.
    Une première dans le monde culturel, aucun musée français n’ayant poussé une logique de numérisation aussi loin, notamment en termes de possibilités de téléchargement des images.
    Le portail donne déjà accès à plus de 175 000 objets et documents. À terme, la numérisation complète des collections est envisagée. Ce projet culturel d’envergure met la technologie au service de l’accès à la culture des citoyens et leur permet de se réapproprier un patrimoine d’une grande richesse.*Le jury des Prix Territoriaux est constitué de professionnels du monde territorial, de représentants de la
    Gazette des communes et de GMF.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here