26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 2 décembre 2021
AccueiljusticeDeux ans de prison en plus pour le "spécialiste de la canne...

Deux ans de prison en plus pour le "spécialiste de la canne à pêche"

Un cambrioleur multirécidiviste a écopé de deux ans supplémentaires de prison pour... vols. Cette peine s'ajoute à une précédente condamnation de trois ans prononcée en mars dernier.

C’est un multirécidiviste du vol. “Un professionnel” selon les magistrats. Terme que le prévenu rejette, sans pour autant pouvoir contester une réalité inquiétante. “il n’y a que quand vous êtes en prison que vous ne volez pas” lui lance le président Ballu.
En effet en 2015, il avait déjà écopé de quatre ans de prison dont trois ferme. Libéré l’année dernière, il a récidivé et pris 3 ans supplémentaires en mars. D’autres faits lui ont depuis été imputés.

Ce mercredi, le cambrioleur était ainsi poursuivi pour 6 vols avec effraction commis fin 2017 et début 2018, et un cambriolage datant de 2015. “Il doit bien y en avoir d’autres, c’est votre métier”, suppose le président d’audience. A la barre, l’homme s’autorisera peu de déclaration. Il a d’ailleurs reconnu tous les faits reprochés. Trahi par son ADN qu’il laissait sur les barreaux et les nacos qu’il avait l’habitude de démonter.

Car le modus operandi du prévenu est toujours à peu près le même. Souvent en présence des occupants endormis, et toujours à Mamoudzou, il fracture une fenêtre, découpe la moustiquaire au besoin, fabrique une canne à pêche avec les moyens du bord et attrape ce qu’il peut. Un sac par ci, un téléphone par là. Si les clés du logement sont accessibles, il les attrape et entre, emportant tout ce qu’il peut. Voire davantage. Parfois le butin semble trop important pour un seul homme. Il nie toutefois avoir eu un quelconque complice. “Je faisais des paquets que j’emmenais un par un” affirme-t-il. “Vous avez le droit de mentir et j’ai le droit de ne pas vous croire” rétorque le président Ballu. “Sans doute aviez-vous une lampe électrique dans chaque main en plus, puisque les témoins ont vu plusieurs lumières”.
Qualifiant le prévenu de “spécialiste de la canne à pêche”, le magistrat rappelle qu’en récidive, il encourt 15 ans de prison.

Philippe Ballu

Pour s’expliquer, le voleur s’enfonce plus qu’autre chose. “A chaque condamnation, on me renvoie à Anjouan, mais la vie est trop dure là bas. Alors je m’enfuis et je reviens à Mayotte où c’est plus facile de s’en sortir.”
“En commettant des vols, s’emporte le juge devant lui, on n’a pas besoin de gens comme vous ici !”

Dans la foulée, la procureure Pajak-Boulet requiert trois ans ferme. “Il n’est plus accessible au sursis. Ce qui pose souci, c’est sa personnalité, il est en récidive de récidive”. Elle demande la requalification de vol en escalade en vol par effraction. “Ce qui peut être qualifié d’escalade, c’est son parcours délinquant” ironise-t-elle. De plus, “les seules périodes où il vit sans voler, c’est quand il est incarcéré à Majicavo”.
Considérant qu’il purgeait déjà une peine de trois ans, les trois juges ont rajouté deux années de prison à la note du “pêcheur” de sacs à main qui, tombé dans les filets de la justice, est reparti comme il était venu, menottes aux poignets.
Y.D.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SCI LTSA

0
Par acte sous seing privé du 30/11/2021, il a été constitué une société. Forme : Société civile immobilière (SCI) Dénomination sociale : LTSA Siège social : Résidence...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan