Le premier sentier sous-marin de l’île inauguré à Acoua

0
852
Les élus, dont Soibaha Chaka (à droite), inaugurent le sentier sous-marin

A la place des traces rouges et blanches tracées sur les arbres pour signaler un sentier de randonnées, des bouées, 7 en l’occurrence, qui signalent les étapes à marquer. Tombants, coraux ou anémones s’affichent sur les panneaux et n’auront plus de secret pour vous. S’il faut savoir nager en surface, tout est prévu pour se déplacer en toute sécurité, les bouées étant dotées de mains courantes pour se reposer.

Installé sur un hectare et demi, le « sentier sous-marin de Mtsangadoua » a été inauguré ce mercredi 26 septembre en présence des partenaires de la commune, le Parc naturel Marin de Mayotte, le collège de Mtsamboro, le Lycée du Nord, la Dieccte, le SPIP au titre du Ministère de la Justice et la Préfecture de Mayotte au titre de la politique de la ville.

Après la mise en service en 2017 du sentier sous-marin de la Réserve Naturelle Nationale (RNN) de l’îlot M’Bouzi, la commune d’Acoua est la première commune de l’île à se doter d’un tel outil qui a pour objectif d’initier les adultes et les enfants à la découverte du milieu marin par le contact et l’immersion dans une zone du littoral du Nord de l’île de Mayotte.

L’univers sous-marin du tombant se découvre le long d’un parcours prédéfini et balisé en suivant des bouées numérotées ou des balises immergées numérotées pour découvrir les panneaux immergés présentant l’écosystème marin.

Une commune de multiples fois couronnée

Les jeunes prêts à tester

Le « randonneur aquatique » découvre et observe de façon ludique et éducative les paysages, le milieu littoral et les espèces peuplant les fonds marins côtiers.

Un point en plus pour la commune déjà couronnée en février 2018 par la distinction nationale Eco Maires, remise à l’Assemblée nationale par Annick Girardin, la ministre des outre-mer, et qui prouve son engagement dans la politique de développement durable et de valorisation du littoral de la commune

« Associer la jeunesse à l’éducation physique et sportive, à la protection de l’environnement, à la préservation de la biodiversité terrestre et marine est essentiel pour la pérennité de politiques publiques », a ainsi déclaré Soibaha Chaka, 1er adjoint au maire d’Acoua à l’occasion de son discours inaugural. La commune d’Acoua a fait de l’association de la jeunesse une politique, une action et une méthode de travail qui a également été reconnue par le Ministère des sports, l’ANDES et l’Union Sport et Cycle à travers l’attribution à la commune, en février 2018, du label « Ville active et sportive ».

La zone délimitée par le filin jaune

« Par ses actions et avec l’aide de ses nombreux partenaires qui ont été remerciés chaleureusement ce mercredi 26 septembre, la commune d’Acoua se bat pour rester à la hauteur des reconnaissances nationales qui lui ont été attribuées cette année 2018 », indiquent ses élus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here