La commission des lois en visite à Mayotte "pour mieux légiférer"

La présidente de la commission des lois de l'Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet et trois autres délégataires de la commission sont arrivés ce lundi à Mayotte pour une visite de cinq jours. Le temps de mesurer les spécificités et enjeux du territoire pour mieux légiférer. L'amendement Thani sur le droit du sol n'y est pas pour rien.

0
425
La présidente de la commission des lois a commencé sa visite par le CHM

“Il est important pour nous d’avoir une vision globale” explique Yaël Braun-Pivet, présidente de la commission des lois de l’Assemblée nationale, arrivée ce lundi à Mayotte. Cette visite a été décidée alors que l’amendement Thani sur le droit du sol à Mayotte était débattu dans ladite commission, mettant en évidence la nécessité de mieux connaître les spécificités du territoire. Pour cela “il était essentiel de venir à Mayotte” continue l’élue LREM des Yvelines. Après le CHM et le RSMA ce lundi, la délégation va multiplier les visites et les rencontres tout au long de la semaine. Ce mardi, ce sera la PAF, la Cimade, le Collectif des citoyens et les syndicats, mercredi la prison de Majicavo, le quartier de Doujani, jeudi, le parc marin et les autorités religieuses… A la fin “nous allons faire un compte-rendu de cette visite, et nous verrons s’il y a lieu d’établir un rapport particulier”.
D’une manière générale, la visite suit trois objectifs principaux. D’abord, “il faut qu’on connaisse le territoire pour évaluer les politiques publiques en connaissance de cause. Cette réalité, on la conçoit beaucoup mieux en étant sur place. Pour mieux légiférer, c’est essentiel.”
Le plan pour Mayotte en toile de fond
Ensuite, il s’agit aussi de se faire connaître. La commission des lois reste une notion bien vague, surtout en Outre Mer. Or, “La commission est compétente pour tous les sujets relatifs à l’Outre Mer, poursuit Mme Braun-Pivet. Il est fondamental que les territoires les plus éloignés voient la représentation nationale (…) Il faut aussi que le territoire nous connaisse car on est une nouvelle génération d’élus”.
Enfin, il s’agit de se faire une idée de ce que sera le plan du gouvernement pour Mayotte “voir comment ça se met en place en matière d’immigration, de sécurité et de justice. Le plan s’intègre dans nos points d’intérêt” conclut la responsable.
Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here