22.9 C
Dzaoudzi
jeudi 11 août 2022
AccueilEducationBac : le plus mauvais résultat depuis 2014

Bac : le plus mauvais résultat depuis 2014

Le vice-rectorat a livré ce matin les résultats à l'issu du 1er groupe du baccalauréat 2018 à Mayotte. Ils ne sont pas bons.

Dans la filière générale, le taux de réussite est de 50,7 % soit une baisse d’1,8 point par rapport aux résultats de 2017 (52,5 %). Seule la section littéraire (L) marque une légère progression de 56,5 à %  à 57,4%. Les scientifiques (S) se maintiennent au-dessus des eaux à 51,6 % de réussite (- 2,9 points par rapport à 2017) mais le niveau de réussite des bacheliers ES s’effondre un peu plus à 44,5 %.
 

Les résultats en fonction des filières et leur évolution depuis 2014 (source : vice-rectorat)

Le vice-rectorat explique ces mauvais résultats par le contexte social difficile cette année. « Les divers évènements […] ont lourdement pesé sur ces résultats, et ce malgré les efforts des élèves et personnels notamment pendant les deux mois de mouvement social », note le service statistique du vice-rectorat.
Le bac techno et les mentions en progression
Si la filière technologique enregistre une nouvelle baisse avec un inquiétant taux de réussite de 38 %, le baccalauréat professionnel apparaît comme un des seuls motifs de satisfaction de cette cuvée 2018 avec un taux de réussite en forte progression passant de 55,8 à 66,5 % .
Toutes filières confondues, 50,1 % des candidats scolaires (hors candidats libres) ont été admis à l’issue du 1er groupe, soit 2019 reçus.  La proportion d’élèves appelés au rattrapage est elle aussi en recul passant de 32 à 29 % des  candidats. Cette baisse peut laisser craindre que les résultats définitifs ne bénéficient pas d’une amélioration significative à l’issue des épreuves de rattrapage.
Les effectifs présent au bac 2018 à Mayotte (source : vice-rectorat)

Il est toutefois important de noter une progression des mentions « bien »et « très bien » pour le baccalauréat général,  technologique et professionnel, avec un total de 210 notes moyennes au-dessus de 14, soit environ 10 % des candidats reçus.  Le vice –rectorat y voit « une forte élévation du niveau de certains élèves [qui] récompense les efforts engagés visant à améliorer le niveau de qualification global. » Au niveau national en 2017, 24,36 % des bacheliers avaient obtenu une mention bien ou très bien.
4026 candidats se sont présentés cette année aux épreuves du baccalauréat à Mayotte.
Enfin  les résultats définitifs des CAP –BEP enregistrent un taux de réussite global aux examens professionnels de niveau V de 78,4%, soit 5 points de moins qu’à la session précédente.
 
Axel Lebruman

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau en cours dans le village de Longoni

139522
Le syndicat des eaux, dans un communiqué, informe les usagers du village de Longoni "qu'une casse sur le réseau de distribution d'eau potable" contraint...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139522
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139522
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139522
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139522
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139522
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com