Chiconi : une enquête ouverte pour homicide

Un médecin légiste est attendu pour déterminer la cause de la mort d'un homme découvert lundi à l'aube au bord d'une rivière à Chiconi. Une enquête pour homicide a été ouverte.

0
920

La section de recherche de Pamandzi est chargée de l’enquête pour « homicide »

Une enquête de flagrance a été ouverte pour le chef d’homicide, suite à la découverte d’un corps sans vie lundi matin à Chiconi. L’homme d’une cinquantaine d’années, dont l’identité n’est pas révélée pour préserver la tranquillité de la famille, présente « des plaies défensives superficielles et non perforantes » selon les premières constatations relayées par le parquet de Mamoudzou. Le bureau du procureur, qui dirige l’enquête confiée à la section de recherche de la gendarmerie de Pamandzi, estime toutefois que ces plaies qui peuvent être des traces de coups de couteau, ne sont a priori pas la cause de la mort.
Pas de légiste à Mayotte
« Un médecin légiste doit arriver jeudi » explique la substitut en charge du dossier. Une autopsie pourra alors avoir lieu et permettra d’en savoir davantage. Le corps avait été découvert à l’aube, mais l’heure du décès n’a pu être déterminée. « On ne peut rien affirmer d’autre » conclut le parquet qui veut s’en tenir aux « éléments factuels ».
L’enquête se poursuit néanmoins avec les auditions de témoins et des proches de la victimes, « afin de retracer son emploi du temps ».
Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here