31.9 C
Dzaoudzi
jeudi 27 janvier 2022
AccueilFil infoNouvelles violences au collège de M'tsangamouji, rapporte la CGT Educ'action

Nouvelles violences au collège de M'tsangamouji, rapporte la CGT Educ'action

En avril 2017, droit de retrait au collège de Mtsangamouji

Mardi 19 juin, le collège de M’Tsangamouji a une nouvelle fois été le théâtre d’affrontements entre jeunes pendant la pause méridienne, rapporte la CGT Educ’action.

“Des jets de cailloux, morceaux de parpaing ont blessé des élèves et ont créé un mouvement de panique terrifiant pour les élèves et les personnels. Les EMS présents sur place n’ont évidemment pas pu contenir ce mouvement de violence et il a fallu attendre plus d’une demie-heure pour avoir arriver une simple voiture de gendarmerie ! Chacun sait pourtant que le collège de M’Tsangamouji est un établissement sensible où des violences avaient amenées en 2017 les personnels à faire valoir leur droit de retrait.

Cet incident grave ainsi que la manière dont les victimes de ces agissements sont traitées mettent à jour, une fois de plus, que les discours ne sont pas suivis des actes.

La CGT Éduc’action Mayotte s’interroge sur l’efficacité du plan de sécurisation des établissements scolaires et l’effectivité des renforts de police et de gendarmerie, revendique une présence de prévention permanente devant tous les établissements scolaires et des forces de l’ordre du début à la fin des cours, et revendique l’égalité réelle avec la métropole en termes de moyens en personnels éducatifs.

Il est par ailleurs urgent que l’Etat investisse massivement dans les structures de prise en charge de certains jeunes qui rendent le quotidien des élèves et des personnels très tendu.”

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Centre pénitentiaire, Mayotte

Blocage de l’entrée de la prison par une partie des surveillants...

139523
Une quarantaine d’agents CGT du centre pénitentiaire en a fermé les grilles ce jeudi pour protester contre la baisse de prestations familiales. S’ils ne sont pas suivis par les autres syndicats, majoritaires, ils soulèvent néanmoins une problématique épineuse de décalage entre les acquis et les textes
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
COI, Jean-Yves Le Drian

Renforcement de la coopération entre les Etats membre de la COI

139523
La France exerce la présidence de la Commission de l’océan Indien (COI) de mai 2021 à février 2022. C'est à ce titre que le conseil des ministres a approuvé ce mercredi une évolution de l'accord de coopération entre les 5 pays membre
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139523
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139523
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139523
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139523
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com