26.9 C
Dzaoudzi
samedi 27 novembre 2021
AccueilFil info"Stop aux blocages ! Cessons de faire payer les plus faibles!", appelle...

"Stop aux blocages ! Cessons de faire payer les plus faibles!", appelle l'UNSA

unsa“Stop aux blocages ! Pour un retour à la liberté de circulation, à l’accès aux soins et à l’éducation! Cessons de faire payer les plus faibles!”, interpelle le SE-UNSA, qui donne sa position:

“Le SE-UNSA Mayotte poursuit son soutien au mouvement social qui secoue le territoire depuis plus de 6 semaines sans toutefois n’avoir jamais voulu participer aux actions de l’intersyndicale.
Nous avons toujours été contre les actions de blocages de la circulation. Cette stratégie comporte à nos yeux plusieurs effets très négatifs : outre que bloquer les routes est contraire au principe de libre circulation des citoyens, les conséquences économiques, sociales et sécuritaires sont néfastes pour un territoire déjà très fragilisé.

Nous interpellons régulièrement le cabinet du Ministre de l’Education Nationale sur les effets désastreux en matière de scolarisation des élèves, mais aussi d’attractivité du territoire. Nous avons non sans mal obtenu un assouplissement des demandes de Madame le vice-Recteur de faire état de présence des collègues dans l’établissement le plus proche de leur habitation. Mais il est fort à parier que l’attractivité du territoire sera très impactée par des blocages qui n’ont que trop duré. On le constate déjà dans les corps de la santé.

En effet les collègues comme la population ne voient plus le bout de leurs difficultés quotidiennes. Les tensions intercommunautaires, les décasages, les rackets sur les barrages, sont autant de faits qui doivent faire réagir l’Etat et le nouveau Préfet. Est-ce qu’un département de métropole accepterait pendant 6 semaines de se voir dans l’impossibilité de s’approvisionner, de se soigner, d’aller travailler sous prétexte d’une lutte sociale ?

Le SE-UNSA Mayotte s’inscrit dans une action syndicale aux antipodes de la stratégie des barrages. Notre secrétaire académique est déjà mobilisé sur des entretiens avec nos secrétaires nationaux à Paris dans les différents ministères.
Le SE-UNSA Mayotte demande à ce que les élèves et leurs enseignants puissent retrouver le chemin de l’école ; dans la sérénité ; loin des injonctions biaisées du vice-Rectorat ; loin des dérives d’un mouvement social au départ populaire et légitime.
Le SE-UNSA Mayotte considère que le territoire de Mayotte est en grand danger social, économique et sanitaire. Il est grand temps que l’Etat prenne ses responsabilités pour ramener le droit et permettre à chacun de s’approvisionner, de se soigner, de travailler, de suivre sa scolarité ou ses études.
Le SE-UNSA Mayotte exige de l’Etat qu’il fasse son devoir de permettre à chacun de co-exister sans heurts et dans la tolérance et le respect de chacun.
Dans l’intérêt de tous, ne laissons pas davantage la situation se dégrader !”

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

  1. 163183 977960Youre so cool! I dont suppose Ive read anything in this way before. So good to uncover somebody with some original concepts on this topic. realy appreciate starting this up. this exceptional site is something that is necessary more than the internet, a person if we do originality. valuable function for bringing something new towards the internet! 807797

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Mayotte, Air Austral

Air Austral : tests exigés au départ de Mayotte et La...

0
L'annonce de la suspension sur 48h des vols vers l'Afrique du Sud et celle qui conditionne le voyage au départ de Mayotte et La Réunion à la réalisation d'un test, prend effet ce dimanche. Les passagers doivent donc se faire tester en urgence ce samedi. Deux centres de dépistage seront exceptionnellement ouverts ce dimanche
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan