Poursuites contre les auteurs de débordements devant les barrages, annonce le procureur

0
181
Le procureur Miansoni appelait à utiliser tous les outils possible du CLSPD
Camille Miansoni
Le procureur Camille Miansoni

« De multiples faits graves d’atteintes à l’intégrité physique des personnes, de mise en danger de la vie d’autrui, notamment par des entraves délibérées à la circulation des véhicules de secours et d’atteintes aux biens, commis en marge du mouvement social en cours et, en particulier, devant certains barrages, me sont signalés depuis plusieurs jours.

Il ne m’appartient pas de discuter de la légitimité de ce mouvement, ni de ses formes d’action.

Néanmoins, je tiens à informer que tout fait constitutif d’une infraction, porté à la connaissance de la justice, fera l’objet d’une enquête pénale. Les auteurs et les complices de ces faits identifiés, quel qu’ils soient, seront poursuivis et sanctionnés, sans aucune réserve. »

Nous l’avons contacté au sujet de ces plaintes : « Il y en a des dizaines qui portent sur l’obstruction de passage et l’atteinte à la liberté de circuler. Mais plusieurs informations nous remontent des services médicaux sur des gens blessés en marge des barrages, mais qui ne veulent pas déposer plainte. Egalement, d’autres disent avoir été rackettés dans les barrages. »

Un péage non imposé au barrage de Koungou, contrairement à d'autres zones
Un péage non imposé au barrage de Koungou, contrairement à d’autres zones

Camille Miansoni accuse certains individus de profiter du climat induit par la mobilisation sociale pour commettre des actes de délinquances, « il y aura des enquêtes et leurs auteurs et leurs complices seront poursuivis. Les plaintes seront traitées, nous ne laisseront rien passer. »

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here