Petite reprise des reconduites : 44 départs aériens ce lundi

0
82
Un des anciens ATR-72 500 d'Ewa Air

Ewa air volLes reconduites à la frontière vers les Comores ont pu reprendre ce matin, selon le journal Habari Za Comores. Grâce à un biais pour contourner le blocage.

Nous apprenions en effet que cette reprise a été possible par la signature ce matin de la part des expulsés, d’un document indiquant qu’il s’agissait d’un départ volontaire, ceci pour répondre à la demande des autorités comoriennes qui autorisaient les retours si il n’y avait pas de contraintes. Pas de quoi régler la situation de manière définitive, mais un pis-aller convenu, en attendant que la situation soit réglée, a-t-on appris de source sure. Ils sont ainsi 44 à avoir été reconduits à bord de l’ATR de la compagnie Ewa Air.

Aucune reconduite n’a encore pu être faite par voie maritime.

Cet assouplissement a lieu alors que nous apprenions ce week-end que l’ambassade de France à Moroni aurait refusé de délivrer des visas à une partie de la délégation comorienne partant dimanche aux travaux d’adhésion des Comores à l’Organisation mondiale du Commerce à Genève.

Rappelons que le Gombessa (compagnie SGTM) avait du faire demi-tour mercredi dernier avec 95 passagers à bord, sur un refus du gouvernement Comorien de les accueillir. Ils sont notamment hébergés au Centre d’évaluation sanitaire de Petite Terre.

L’Etat comorien avait assorti ce blocus à l’assurance que des contrôles de départs de kwassas seraient effectués au départ d’Anjouan, une des mentions de la feuille de route, qui évoquait l’adhésion de l’Etat voisin « au Protocole de trafic illicite de migrants sur terre, mer et air de la convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale ». Une feuille de route qui n’a jamais été signée du côté mahorais, qui avait obtenu qu’elle soit différée.

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here