Opération "décasage" en cours à Acoua contre des étrangers en situation irrégulière

0
132

hhhh

Une habitante du village nous informe qu’une réunion s’est tenue ce lundi matin à Acoua. Réunissant une soixantaine de personnes, elle avait pour objet de dénoncer la présence d’étrangers en situation irrégulière dans la commune, “comoriens et malgaches”. Il s’agirait du même “Collectif des habitants du nord de Mayotte”, qui avait effectué des “rondes” pour emmener des groupes d’étrangers à la gendarmerie.

Mais cette fois, les habitants sont passés à l’action: “Ils viennent de détruire 4 bangas, et vont s’en prendre à d’autres sur les hauteurs, nous informe-t-on, des familles sont en pleurs avec des enfants handicapés dans les bras”.

“Ce genre de pratique, ça n’existe pas dans un département”, avait réagi Annick Girardin la ministre des Outre-me, la semaine dernière, qui rappelait ses engagements en matière de sécurité, et avait invité les habitants “à laisser les forces de l’ordre faire leur travail”. Une injonction qui n’a pas été entendue.

Les gendarmes sont arrivés sur place, mais n’interviennent pas, nous rapportent des habitants.

Nous apprenons que des cases auraient été incendiées ce week-end à Kani Keli dans le même objectif.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here