Daniel Zaïdani s’oppose au logement provisoire des migrants au gymnase de Pamandzi

1
107
Difficile de protéger la production locale pour Daniel Zaïdani qui l'a expérimenté
Daniel Zaïdani

En tout début d’après-midi, Daniel Zaïdani, conseiller départemental MDM (centriste) de Pamandzi, faisait savoir au président du département son mécontentement quant à la décision de la préfecture de réquisitionner le gymnase de Pamandzi, propriété du Département, pour y aménager un local de rétention provisoire à destination de la petite centaine d’étrangers en situation irrégulière refoulée à Mutsamudu (Anjouan).

« Je tiens à vous informer que les conseillers départementaux de Pamandzi Daniel Zaïdani et Soihirat El-Hadad sont formellement opposés à la mise à disposition du gymnase pour y loger des clandestins. (…) La Préfecture a, par ailleurs, d’autre solution alternative dans son champ de compétence (le Centre de rétention, le DLEM, la Préfecture, le BSMA, ….). En outre, il convient, également, de noter qu’en 2016, les expulsés de la place de République sont restés honteusement plusieurs semaine sur cet emplacement sans que l’Etat puisse les reloger ailleurs rapidement », critique l’ancien président du conseil départemental.

Un avis que partage le conseil municipal de la commune indique-t-il, la population de Pamandzi s’est d’ailleurs regroupé dans la foulée autour du Gymnase de Pamandzi afin d’empêcher l’hébergement de ces clandestins.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here