Suspectée de surfacturer les billets de continuité territoriale, Air Austral tente de se défendre

0
125

Quotidien Air AustralDes tarifs à la tête du client, c’est ce que reproche dans un article renseigné le journal “Le Quotidien de La Réunion”. Et particulièrement plus cher pour les passagers détenteurs d’un bon de continuité territoriale, remboursé ensuite par la Région à La Réunion. Or, le président du conseil Régional, Didier Robert, est le principal actionnaire d’Air Austral via la SEMATRA.

Une surfacturation et une participation accrue de la Région ? Contacté par le journal le Quotidien, la compagnie invoque une différence liée aux frais d’émission des billets en agence, mais qui ne correspond pas aux montants surévalués dénoncés.

Et dans un communiqué émis ce jeudi, Air Austral “proteste énergiquement contre la présentation des faits, qui laisse à penser qu’elle aurait intentionnellement majoré certains de ses tarifs dans le but de tromper sa clientèle éligible à la continuité territoriale. Ce qui serait non seulement un non sens économique et commercial, mais totalement contraire à l’éthique de l’entreprise.”

Mais pour autant sans indiquer de dépôt de plainte pour diffamation, à peine évoque-t-elle “le droit de saisir des tribunaux compétents.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here