29.9 C
Dzaoudzi
lundi 26 septembre 2022
AccueilorangeA Passamainty, la première aire de jeux de Mayotte plébiscitée par la...

A Passamainty, la première aire de jeux de Mayotte plébiscitée par la population

Une coupure de ruban avant la ruée vers les jeux
Une coupure de ruban avant la ruée vers les jeux

Le succès était annoncé, le succès a été immédiat. Autour d’enfants pour qui plus rien autour ne semble exister, les parents rayonnent.
Cette aire de jeux et de loisirs, c’était une promesse de la mairie. “Il y a trois axes, explique l’adjoint chargé de l’aménagement urbain Mohamed Moindjie. Le premier, c’est un vaste plan d’aménagement cohérent du territoire. On inaugure cette première aire à Passamainty, mais il y en aura à Vahibé, sur le terre-plein de M’Tsapéré et à Tsoundzou. Ce sont des éléments qui visent à améliorer le cadre de vie des habitants. Ensuite, c’est un lieu qui intègre le paysage avec une notion de développement durable. Il s’intègre dans le plan paysage qui va de Doujani à Kawéni. Ces espaces forment l’itinéraire vert qui consiste à planter en privilégiant la marche à pieds. L’enjeu est de fleurir la ville avec des espaces verts aménagés.”
Enfin le troisième volet, c’est “l’animation, il y a un réel engouement sur l’animation des jeunes. Le stade de Cavani a joué ce rôle de lieu de rencontres sécurisé et balisé. Là, on retrouve une aire de jeux pour les enfants de 1 à 12 ans, et un espace sportif pour les plus grands.”
Le maire montre l'exemple
Le maire montre l’exemple

Le parc étant créé, sa gestion revient désormais à l’association ADEDUPASS qui en assumera l’éclairage, la sécurité, le nettoyage et l’entretien ainsi qu’une buvette. “Un parc comme ça, ça manquait à Mayotte, vante Mohamed Moindjie qui espère que l’idée fera tâche d’huile. “les gens passent, voient ça et interpellent leurs élus pour dire : on veut comme à Passamainty”.
Un superbe outil contre l’oisiveté et la délinquance
“Cet équipement répondait à une réelle attente, abonde le maire Majani qui exprime son “plaisir de voir les enfants jouer dans ce lieu chargé d’histoire et qui donne un supplément d’âme au quartier.” Avant de demander aux habitants de “prendre soin de cet espace de vie”.
Anli Abdallah connaît bien ces agrées qu'il fait découvrir aux jeunes et aux maires
Anli Abdallah connaît bien ces agrées qu’il fait découvrir aux jeunes et aux élus.

Des habitants qui en tout cas, n’ont pas tardé à se l’approprier. L’essayer c’est l’adopter.
“C’est vachement bien ! s’enthousiasme Amir Djasmidine, un étudiant qui habite Tsoundzou. Quand je sors de l’école, je viens tous les jours ici avant de rentrer chez moi, avant on n’avait rien d’autre que la route, l’école ou rester à la maison. Maintenant on peut se faire les muscles !”
Anli Abdallah vient tous les soirs également après son travail. Ce mercredi, il faisait découvrir les agrées au maire. Mais chaque jour, il fait travailler des dizaines de jeunes. “Il y a un mois, j’ai monté un groupe d’entrainement, on a été jusqu’à 40 personnes, se réjouit-il.”
Selon le bénévole qui consacre du temps à la jeunesse en même temps qu’il crée sa boîte de parachutisme, “le grand plus, c’est qu’on a des jeunes qui viennent de Mtsapéré à Tsoundzou et Vahibé. Ça permet de se retrouver, c’est vraiment pas mal. Pendant deux heures pour eux, il n’y a plus de querelle de village, tout le monde est ensemble.” De fait, cet espace à 250 000€ est un magnifique outil de prévention de la délinquance. “J’ai des jeunes qui ont un profil assez dur dans leur quartier, mais quand ils sont là, ils sont dans cet esprit de sport et de respect que je partage avec eux. On y gagne vraiment en termes de rapprochement entre villages.”
Les jeunes s'approprient ces équipements
Les jeunes s’approprient ces équipements…

 
... Les moins jeunes aussi mais... Monsieur le maire ça c'est pour les enfants !
… Les moins jeunes aussi mais… Monsieur le maire ça c’est pour les enfants !

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Ville Vie Vacances Solidarité International, PSL, Afrique du sud, Mayotte

1ère Édition du séjour Ville Vie Vacances International en Afrique du...

139532
Mercredi 12 octobre 2022, Profession Sport et Loisirs (PSL) Mayotte organise son premier séjour Ville Vie Vacances Solidarité International (VVVSI). Un projet mené par les jeunes de la commune de Tsingoni et de Bandrélé sur le sujet de la déforestation à Mayotte intitulé « Regard sur notre environnement »
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139532
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139532
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139532
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139532
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte

Résorber l’insécurité à Mamoudzou : des mesures chocs annoncées par le maire

139532
Le premier édile de Mamoudzou a annoncé ce lundi matin, lors d’une conférence de presse organisée à la mairie, un panel de mesures visant à endiguer la violence sur le territoire de la commune. Parmi elles, effectives dès le 3 octobre, la fin de la vente de pétrole lampant à la station essence de Passamainty, la prohibition de la prostitution sur la commune de Mamoudzou ou encore la publication d’un arrêté de péril imminent pour décaser.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com