26.9 C
Dzaoudzi
lundi 3 octobre 2022
AccueilEducationLe personnel du lycée de Kahani reçu au conseil départemental : transfert...

Le personnel du lycée de Kahani reçu au conseil départemental : transfert du hub en cours

Parapluies et pancartes en avant
Parapluies et pancartes en avant

Depuis les violences qui se sont déroulées le 19 janvier dernier, aux abords puis dans ce lycée du centre de l’île, du fait de bandes de dizaines de jeunes qui se sont caillassés, les cours n’ont pas repris. Les élèves avaient été confinés dans l’établissement, puis évacués. Depuis, le personnel fait toujours valoir son droit de retrait.

S’ils sont venus au conseil départemental ce mardi 6 février armés de leur parapluie, « symboliquement contre les cailloux », et brandissant des pancartes, c’est que les points facilitateurs de violence trouvent leurs réponses dans le service du transport scolaire, compétence du Département. Céline Thiry, une des porte-paroles du Collectif, nous explique pourquoi : « Nous sommes venus rencontrer le responsable des transports scolaire après être allés au vice-rectorat et en préfecture. Pour évoquer deux points, le hub et la fréquence des lignes ».

Ils sont reçus par Jacques Toto, Directeur des ports, et des transports maritimes et terrestres, et par Saïd Salime, membre du cabinet du président du Département.

Accroitre le nombre de rotations

Ce qu’ils ont ciblé comme un des problèmes centraux, le hub de transports scolaires qui met en contact des centaines de jeunes aux mêmes horaires, avant d’être dispatchés vers leurs destinations, est en voie d’être tranché : « On nous a expliqué qu’il allait être déplacé dès le mois de mars », indique un enseignants.

Échanges avec Jacques Toto et Saïd Salime
Échanges avec Jacques Toto et Saïd Salime

Comme l’explique Céline Thiry, le second point porte sur la présence pendant un temps trop prolongé d’un trop grand nombre d’élèves au même endroit : « Il faut accroitre le nombre de rotations de bus pour permettre aux jeunes d’arriver le plus tard possible pour être à l’heure, mais sans trainer pendant plusieurs heures devant le lycée. Même si la décision n’est que temporaire, le temps que le climat s’apaise. »

En sortant de la réunion, Jacques Toto nous a expliqué ne pas pouvoir prendre de décision en l’état : « Nous allons contacter Matis pour voir comment améliorer les horaires de desserte. »

De leur côté, le personnel ne reprendra pas le chemin des cours tant qu’aucune décision n’est prise, « si on reprend tel quel, il y aura un mort », craint l’une d’elle.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Octobre rose, Redeca, Mayotte

Octobre rose: 31 jours axés sur le dépistage du cancer du...

139522
Octobre Rose est un grand événement à Mayotte comme dans le reste du pays. Le Centre régional de coordination des dépistages des cancer Mayotte (CRCDC) et le réseau REDECA lançaient officiellement ce mois dédié à promouvoir le dépistage du cancer du sein, ce samedi 1er octobre à 9h, place de la République à Mamoudzou.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139522
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com