Mayotte en tête de l'accroissement des créations d’entreprise en France

0
142
Ahmed, 33 ans, est le gérant du magasin DOMA SPORT à Kawéni, grâce à un prêt Adie

Évolution des créations d'entreprise en 2017
Évolution des créations d’entreprise en 2017

Après le bulletin de l’IEDOM annonçant que le moral des chefs d’entreprise repartait au plus haut, +12 points, à Mayotte, c’est de l’INSEE qu’arrive une autre bonne nouvelle : les créations s’accroissent dans la quasi-totalité des régions, hormis la Guyane et la Martinique, et c’est Mayotte qui bat tous les records avec 16% de nouvelles entreprises en 2017, devant l’Ile-de-France et la Nouvelle Aquitaine. En nombre d’entreprises créées par contre, l’Ile-de-France tire la tendance vers le haut avec 16.300 créations, soit prés de la moitié de l’augmentation générale.
Ce sont des très petites entreprises qui naissent, puisque les immatriculations de micro-entrepreneurs augmentent plus (+ 9 %) que les créations d’entreprises individuelles classiques (+ 6 %) et de sociétés (+ 5 %). Le nombre de créations d’entreprises classiques (349 000) est au plus haut niveau jamais mesuré par l’Insee. Avec une hausse des créations de 14 %, le secteur des activités spécialisées, scientifiques et techniques est le premier contributeur à la hausse globale, du fait notamment des activités de conseil sous le régime du micro-entrepreneur.
Hors micro-entrepreneurs, seules 7 % des entreprises sont employeuses au moment de leur création. Elles démarrent leur activité avec 2,6 salariés en moyenne.
Les créateurs d’entreprises individuelles sont de plus en plus jeunes : en 2017, 37 % ont moins de 30 ans. La part des femmes créatrices se maintient à 40 %.
Des créations d’entreprise qui vont dans le même sens que le moral des grands patrons de l’île… même si la tendance reste fragile, on peut considérer que certains vœux ont déjà été exhaussés !
A.P-L.
lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here