22.9 C
Dzaoudzi
vendredi 12 août 2022
AccueilorangeViolences au lycée de Kahani : le vice-rectorat porte plainte

Violences au lycée de Kahani : le vice-rectorat porte plainte

Le lycée de Kahani
Le lycée de Kahani

Il y a eu intrusion dans le lycée de Kahani (Centre de l’île) ce vendredi 19 janvier, déplaçant les violences dans l’enceinte du bâtiment. DEs jeunes habillés de combinaisons blanche, une cinquantaine selon les témoins, auraient agressé des élèves arrivant de Mamoudzou. On ne sait pas si les auteurs des faits sont scolarisés dans l’établissement. Trois jeunes mineurs avaient été interpellés.

Suite à ces événements , le Vice rectorat a décidé de porter plainte contre les fauteurs de trouble “de manière à ce que toute la lumière soit faite sur ce qui a mis en danger la vie d’un nombre non négligeable d’élèves et de personnels affectés à cet établissement”, indique-t-il dans un communiqué.

“Par ailleurs, toutes les décisions seront prises à l’interne pour prendre les mesures disciplinaires nécessaires, pour que la sécurité revienne dans ce lycée et que les élèves disposés à venir s’y former puissent le faire dans les meilleures conditions.

La communauté éducative toute entière exprime avec fermeté sa détermination à faire respecter sur l’ensemble des établissements le droit à la scolarité et au bon déroulement des missions dévolues à l’Education Nationale.

Les équipes éducatives se réuniront lundi 22 janvier 2018 pour préparer le retour à une scolarité normale.

Nathalie Costantini, la Vice-recteur, tient à “saluer le courage et le professionnalisme dont ont fait preuve tous les adultes du lycée et remercie les élèves présents dont l’attitude citoyenne a été une aide précieuse également”.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau en cours dans le village de Longoni

139525
Le syndicat des eaux, dans un communiqué, informe les usagers du village de Longoni "qu'une casse sur le réseau de distribution d'eau potable" contraint...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139525
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139525
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139525
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139525
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139525
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com