28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 9 décembre 2021
AccueilEducationBamana : les lycéens manifestent leur peur et leur colère

Bamana : les lycéens manifestent leur peur et leur colère

Les policiers surveillent "qu'aucun élément extérieur ne vienne semer le trouble"
Les policiers surveillent “qu’aucun élément extérieur ne vienne semer le trouble”

C’est le coup de couteau qui fait déborder le vase. Suite à l’agression au couteau mardi dernier d’un lycéen devant le lycée Younoussa Bamana, les élèves se sont mobilisés ce lundi pour exprimer leur colère, mais aussi la peur qui leur pourrit l’existence au quotidien.
“Ce qui se passe là me touche, exprime Samena, étudiante en BTS informatique. Elle exprime sa peur, notamment à l’extérieur de l’établissement. “Ici on a un bus à 12h et à 17h, si on finit entre 13 et 16h, on doit attendre et les policiers ne sont pas toujours là. Dehors on n’est pas du tout en sécurité, j’ai déjà assisité à une agression juste là, devant le lycée.”

L’étudiante aimerait que l’attention soit portée sur plusieurs axes : “plus de bus, mais on nous répond que ça coûte cher, plus de surveillants dans le lycée, et plus de policiers aux abords. Et aussi, ouvrir le portail dès qu’on arrive, car quand on arrive par les premiers bus, on doit parfois attendre devant les grilles.”

Une poubelle renversée, devant le lycée
Une poubelle renversée, devant le lycée

Une délégation reçue par le proviseur

“Ce qui me choque, poursuit-elle c’est que les profs, le proviseur, les surveillants soient à l’intérieur et ne viennent pas nous écouter. On aimerait qu’ils soient présents avec nous. Si c’est un prof qui avait été poignardé, tous les lycéens seraient avec eux dans la rue.”

Marcello, élève de terminale S, ne se sent pas davantage en sécurité sur le chemin des cours. Même en groupe. “Les fouilles à l’entrée du lycée protègent à l’intérieur, mais la plupart des agressions ont lieu dehors. Quand on va à Cavani pour les cours d’EPS, on se fait racketter. Parfois ils viennent en groupe pour nous frapper, nous agresser. Ils nous demandent d’où on vient, et si on vient de loin, on est frappé, parfois jusque devant le portail” déplore-t-il.

“Nos parents ont peur quand on part pour aller en cour

s, ils ne sont pas à l’aise, appuie Oussam, son camarade de classe.”

De son côté, la direction était au courant de ce mouvement depuis “une dizaine de jours” notamment grâce aux réseaux sociaux.

“Les deux proviseurs étaient devant le portail dès 5h30 pour rencontrer les élèves, et était ouverte aux questions, assure la CPE Virginie Saint-Alme.”
Vers 8h30, le proviseur Laurent Chabassier a reçu dans la salle polyvalente 6 élèves identifiés comme des meneurs de cette manifestation pour échanger avec eux.

Y.D.

Des pancartes improvisées devant le lycée
Des pancartes improvisées devant le lycée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Mamoudzou et Tsingoni le 14 décembre

0
Pour cause de travaux d’amélioration du réseau de distribution, SMAE – Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sébastien Lecornu, Mayotte

Dans une longue lettre aux maires, Sébastien Lecornu détaille les avancées majeures de la...

0
A lire le courrier du ministre aux maires de Mayotte, on se dit que son passage n’aura pas été infructueux en août. Bien que sa visite avortée en raison de la crise des Antilles fin novembre ne lui ait pas permis d’assurer le service après vente, le ministre livre les 4 axes détaillés de la future loi Mayotte. Plusieurs n’attendront pas sa parution, annonce-t-il
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre