Un Mahorais veut fédérer tous les Outre-mer dans un réseau social unique

0
125
Le site permet d'attribuer une note à chaque député d'outre-mer, toutes les 24h
Le site permet d'attribuer une note à chaque député d'outre-mer, toutes les 24h
Le site permet d’attribuer une note à chaque député d’outre-mer, toutes les 24h

Anli Maba Dali voit grand. Ce natif de Petite-Terre a décidé il y a quelques mois de créer Outre-mer Live*, une plate-forme en ligne pour permettre à tous les ultramarins de s’exprimer, mais aussi de noter leurs députés.
Avantage par rapport à Facebook, “en principe on n’y verra que des informations concernant l’outre-mer, là où les autres réseaux sociaux vous montrent ce que publient vos amis. C’est donc un projet très enrichissant. On a 10 territoires et départements d’outre-mer qui rassemblent 4 millions de personnes, plus 900 000 ultramarins qui vivent en métropole, il était dommage de ne pas avoir d’outil pour les fédérer. Ce projet tombe au bon moment, car les gens veulent s’exprimer, et tous les Outre-mer sont aujourd’hui connectés”.
Sur Outre-mer Live, les internautes, connectés grâce à leur compte Facebook, pourront créer des discussions sur les thèmes qui leur sont chers, et commenter les publications des autres. Etat des routes, grèves, écoles, santé ou encore “le fait que nos territoires sont oubliés” sont autant de thèmes que le créateur de ce nouveau réseau social s’attend à voir sur son site. Grâce aux notes que l’on peut y donner aux députés, Anli Maba Dali espère bien voir ceux-ci s’exprimer aussi sur cette plate-forme, et se montrer d’autant plus actifs dans leur mandat, qu’ils seront notés en temps réel.

Quelques garde-fous

Anli Maba Dali veut fédérer tous les ultramaris
Anli Maba Dali veut fédérer tous les ultramarins

Pour éviter tout risque de harcèlement, ou d’abus en général, quelques garde-fous ont été prévus quand même.
Pas de moteur de recherche comme sur Facebook ou Twitter permettant de retrouver un membre précis. Tant qu’on ne publie pas, on y est invisible. Les notes données aux élus sont confidentielles, et on ne peut attribuer une note que toutes les 24h. Le fait de s’y connecter avec un compte Facebook permet d’identifier les inscrits, limitant le risque de faux comptes.

Ce réseau social ne disposant pas des algorithmes et des moyens des géants du net, reste toutefois exposé aux éventuelles malveillances d’usagers. “On voit comment les gens se lâchent sur Facebook ou Twitter, si quelqu’un va très très loin, on pourra toujours fermer son compte. Après, Outre-Mer Live a de toutes façons vocation à évoluer, ça peut marcher, ou ne pas marcher. L’important quand on a un projet, c’est d’aller jusqu’au bout” conclut l’entrepreneur.

  • http://www.outremerlive.com/notez-vos-deputes

Yohann DELEU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here