25.9 C
Dzaoudzi
dimanche 2 octobre 2022
AccueilFaits diversViolences, vols et conduites en état d’ivresse: pas de vacances pour la...

Violences, vols et conduites en état d’ivresse: pas de vacances pour la police

Véhicule et commissariat de police à MamoudzouLes policiers ont traité plusieurs scènes de violences, des violences qui peuvent prendre de nombreuses formes. Jeudi dernier, le 27 juillet, place de la République à Mamoudzou, ce sont deux femmes qui se sont battues : une mineure et une jeune femme enceinte de deux mois. Les deux protagonistes ont fait l’objet d’un rappel à la loi. La femme enceinte a été transportée par les pompiers au CHM pour contrôle, sans inquiétude pour son état de santé.

La veille, le mercredi 26 juillet, à 17h55, c’est sur la route de Vahibé que les policiers sont venus au secours d’une femme menacée par un homme armé. Interpellé, l’individu est placé dans le véhicule de police quand son frère aidé d’un autre homme tente de le libérer. Ils ont fini tous les trois au commissariat.

Le même jour, une femme mise à la porte de sa maison 15 jours auparavant par son mari s’est présentée au commissariat. Elle a raconté comment son mari s’est rendu en compagnie de 2 autres hommes au domicile de l’amie qui l’héberge pour la frapper. L’homme s’est lui-même présenté aux policiers alors que son épouse déposait plainte. Il a été interpellé et placé en garde à vue.

C’est encore une femme qui a été prise en charge par un équipage de police dans la nuit de jeudi à vendredi, à 3 heures du matin, rue Abdallah Houmadi à Mamoudzou. Elle venait de recevoir un coup de poing au niveau d’un œil par un individu rapidement interpellé. Il s’avérait que ce dernier présentait un taux d’alcoolémie de 1,14 mg/litre d’air expiré.

Violences en groupe

Des violences commises en groupe ont également nécessité plusieurs interventions. La première à Cavani Stade, jeudi en fin de matinée, avec une victime agressée par une bande de jeunes individus. Elle était frappée et dépouillée de son téléphone portable. Munis du signalement d’un des individus, les effectifs de la Bac ont arrêté un des agresseurs présumés avant de le placer en garde à vue.

Véhicule et commissariat de police de MamoudzouA Kawéni poste, c’est un groupe d’une vingtaine de jeunes qui ont caillassé un véhicule de police.
Les renforts arrivés sur place rapidement ont été contraints de faire usage de grenades lacrymogènes pour mettre un terme à ces violences urbaines. Après le retour au calme, aucun blessé ni dégât n’étaient à déplorer.

Insécurité routière

Sur la route, un conducteur a été lui aussi placé en garde à vue à 1h24, jeudi matin, sur la route de Vahibé. Il conduisait sous l’empire d’un état alcoolique. Il fait l’objet d’une ordonnance pénale. Un autre, contrôlé sans permis, sans assurance et sans papier quelques heures auparavant, a été placé en garde à vue.

Du côté de Passamainty, un conducteur ivre a percuté le portail d’entrée d’une entreprise. La scène s’est déroulée dans la nuit de vendredi à samedi. Un voisin a appelé la police qui constatait un taux d’imprégnation alcoolique de 1 mg/litre d’air expiré. Le conducteur, qui a reconnu avoir bu, est lui aussi passé par la case garde à vue avant de repartir avec une ordonnance pénale.

Leur vol échoue: ils brulent une voiture

Les affaires de vols, cambriolages et tentatives sont toujours aussi nombreuses. Rue du commerce à Mamoudzou, un scooter a été volé à 6 heures du matin, jeudi dernier, alors qu’il était garé sur le trottoir devant le domicile de la victime et attaché avec une chaîne. Rue Said Café, au même moment, un ou plusieurs individus ont mis le feu à une Citroën C4 après avoir tentés, en vain, de la voler. Les dégâts sont importants à l’intérieur du véhicule.

PoliceSamedi soir, en marge du Fescuma sur la place du marché à Mamoudzou, un individu a tenté d’arracher un sac que la victime portait en bandoulière, au moment où elle montait dans sa voiture. L’intervention d’un témoin a permis de mettre un terme à l’agression et le voleur a pu être interpellé par des policiers en faction. L’individu est convoqué au tribunal où il sera jugé en son absence: il a été conduit au centre de rétention pour éloignement.

Des gardes à vue en série

Autre interpellation à Kawéni où une personne qui téléphonait devant le Goody’s s’est fait arracher son mobile, dimanche après-midi. La victime a pu identifier son voleur qui a été arrêté. Bien connu des services de police, il a été mis en garde à vue.

Pour finir, la BAC a arrêté dimanche soir un individu surpris par un vigile dans un algeco de la Colas à Kawéni, à proximité du K2, alors qu’il venait de dérober une massette et une commande de climatisation en passant par une fenêtre qu’il avait cassée. Il a donc rejoint les autres individus au commissariat… On espère pour eux que la pièce destinée aux gardes à vue est suffisamment grande pour faire face à cette activité particulièrement importante.

PM
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

3e édition de la fête du sel à Bandrélé du 7...

139126
La 3e édition de la Fête du sel, organisée par la mairie de Bandrélé, aura lieu du 7 au 9 octobre prochains. De nombreux...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139126
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139126
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139126
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com