25.9 C
Dzaoudzi
dimanche 2 octobre 2022
AccueilEconomieTéléphonie: Mayotte reste le paradis des opérateurs

Téléphonie: Mayotte reste le paradis des opérateurs

Publicité d'un opérateur pour le développement de la 4G
Publicité d’un opérateur pour le développement de la 4G

Une fois encore, c’est une pluie de records qu’a enregistré le marché de la téléphonie à Mayotte en 2016. Dans son rapport annuel sur les Outre-mer, l’autorité du secteur (l’ARCEP), ne peut que constater que notre département est un el-dorado pour les opérateurs de la place, qui tranche avec l’évolution des autres départements ultramarins et même avec la métropole.

Fin 2016, il y avait 258.000 cartes SIM à Mayotte, un nouveau record absolu après une croissance de 13% durant l’année. Elles se répartissent entre les abonnements et forfaits (63.000, soit +11,2% sur un an) et les cartes prépayées (158.000 soit +13,5% par rapport à 2015).
Notre croissance tire ainsi vers le haut un marché ultramarin en baisse. Dans l’ensemble des DOM, il y avait 2,6 millions de cartes SIM fin décembre soit un recul de 2,5%.

Nombre de cartes SIM à Mayotte: un nouveau record (Source: ARCEP)
Nombre de cartes SIM à Mayotte: un nouveau record (Source: ARCEP)

Les 3 autres indicateurs de la téléphonie mobile à Mayotte atteignent également des niveaux inédits. En 2016, nous avons téléphoné pendant 629 millions de minutes (+11,1%), soit 3h35 en moyenne chaque mois pour chaque carte.
La consommation mobile est ainsi très élevée à Mayotte et elle dépasse même celle constatée au niveau national (3h15). Cela s’explique par un faible niveau d’utilisation des communications vocales fixes à Mayotte (1h42 par mois et par client).

Toujours plus de SMS, pas assez d’internet

Ensuite, nous avons envoyé 561 millions de SMS. Cela représente 3,5% de textos en plus par rapport à 2015. Là encore, il s’agit d’une divergence par rapport à la métropole et aux autres DOM, où le volume de SMS diminue (-5,4% en 2016 en outremer, et stabilisation en métropole, après deux années de croissances contenues).
Mais si nous sommes le seul marché ultramarin à progresser en nombre de SMS, compte tenu de l’augmentation du nombre de cartes SIM, le nombre moyen de messages émis par carte (192) diminue de 5,2%.

Nombre de SMS 2017 (Source: ARCEP)
Nombre de SMS 2017 (Source: ARCEP)

Enfin, nous avons consommé 645 teraoctets de données internet sur nos smartphones (+23,6% par rapport à 2015), soit 231 mégaoctets par carte et par mois.

L’essor des services de données mobile se poursuit donc à un rythme élevé mais nous sommes en retrait par rapport à ce qui se passe ailleurs, avec +46,5% en un an sur l’ensemble des DOM, et +85,9% en métropole.
De même, l’utilisation des réseaux mobiles pour l’usage de l’internet reste près de six fois inférieure comparée au niveau national, l’attribution des licences 4G ayant eu lieu à la fin de l’année 2016.

Le très haut débit change le marché du fixe

Sur le marché de la téléphonie fixe, le nombre d’abonnements s’élève à 762.000 sur l’ensemble des DOM et le nombre d’accès internet à haut et très haut débit à 620.000 (+3,9% en un an). Ce marché est porté par la croissance du nombre d’accès à très haut débit (+36,0% en un an ), qui commencent à remplacer les technologies du haut débit. La progression est particulièrement élevée dans la zone Réunion-Mayotte avec +85,2% en un an, ce qui permet de rattraper les autres territoires.

Mayotte en retard sur la consommation d'internet mobile (Source: ARCEP)
Mayotte en retard sur la consommation d’internet mobile (Source: ARCEP)

Au final, en 2016, le revenu des opérateurs dans les départements d’Outre-mer (qui représente 3,7% du marché national) diminue au même rythme qu’au niveau national. Il s’élève à 1,2 milliard d’euros (Hors Taxe) soit une baisse de 1% par an depuis 4 ans.

Avec 702 millions d’euros en 2016 (en baisse de 2,5%), ce sont les services mobiles qui sont à l’origine du recul constaté. En revanche, grâce à la progression du nombre d’accès à haut et très haut débit, le revenu des services fixes continue de croître (+ 1,9% en un an) pour atteindre 484 millions d’euros en 2016. Et c’est encore plus vrai à Mayotte. Chez nous, les revenus du haut et très haut débit atteint 15 millions d’euros (+11,3%), bien supérieur au reste des Outre-mer (+6,5%).

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

3e édition de la fête du sel à Bandrélé du 7...

139131
La 3e édition de la Fête du sel, organisée par la mairie de Bandrélé, aura lieu du 7 au 9 octobre prochains. De nombreux...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139131
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139131
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139131
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139131
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139131
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com