30.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilEducationArrêt des inscriptions scolaires à Koungou… «Au risque de passer pour des...

Arrêt des inscriptions scolaires à Koungou… «Au risque de passer pour des racistes»

Ecoliers cartablesS’il n’a pas la saveur printanière des journées qui se réchauffent en métropole, le mois de mai commence à fleurer bon la fin d’année scolaire. C’est le moment pour les établissements scolaires d’évaluer leurs troupes et de compter leurs effectifs. A Mayotte, au vu de l’affluence, ces préoccupations deviennent un véritable cauchemar.

La mairie de Koungou a bloqué ses compteurs sur 1.900 élèves supplémentaires en maternelle et primaire. « Nous avons arrêté de prendre de nouvelles inscriptions depuis le 1er mars, explique Mounirou Ahmed Boinahery, DGS par interim, mais nous savons qu’à la rentrée, il y aura de nouveaux arrivants. »

La bête division par 30 élèves par classe conclut à 63 salles de classe supplémentaires pour accueillir ce boom répétitif. « Nous allons augmenter les effectifs d’élèves par classe, mais même comme ça, on ne sait pas comment on va s’en sortir ! »

Pas de nouvelles classes

La construction suspendue de l'école Koungou maraîchers
La construction suspendue de l’école Koungou maraîchers

Car cette année, aucune école ni classe n’est sortie de terre, « le financement de l’Etat devait être alloué à l’école Koungou Maraîcher, derrière la place de La Poste, mais le marché a été annulé à la suite de la mort du SMIAM. Il a fallu retransférer le dossier à la commune, l’Etat, à travers la DEAL, en étant le maître d’ouvrage. » Les offres sont en cours d’analyse pour attribution du marché. Elle permettra de compter sur 26 classes supplémentaires l’année prochaine.

Beaucoup ont été rénovées par contre, « six groupes scolaires en tout, qui étaient utilisés, mais dans un état pitoyable, Koropa 1, Koropa 2, et en élémentaire, Trévani, Kangani, Longoni et Majicavo Lamir. »

Alors que 4 groupes scolaires sur les 16 que compte la commune de Koungou, avaient adopté les rythmes scolaires, Mounirou Ahmed désespère de pouvoir les poursuivre.

Grand écart d’âge

L'hôtel de ville de Koungou
L’hôtel de ville de Koungou

« Les écoles vont être surchargées. Au risque de passer pour des racistes, nous ne prendrons plus que des nouveaux élèves ayant déjà été scolarisés à la rentrée. Parce qu’on va nous présenter des enfants de 7 ans, qui en ont en réalité 11 ou 12, comment les intégrer dans des classes d’âges qui respectent les critères nationaux sans les déstabiliser ? »

Il met en avant la qualité de l’enseignement, « elle s’en ressent forcément. On va arriver à un point où personne ne pourra suivre une scolarité digne de ce nom, et on cherchera des boucs émissaires. »

Une situation qui va se dupliquer comme d’habitude aux 17 communes avec plus ou moins d’envergure. Outre le financement des établissements scolaires élémentaires doublé à 20 millions d’euros par le gouvernement sortant, il faut se poser la question d’organiser une scolarisation des nouveaux arrivants qui leur soit adaptée, sans perturber celle qui est en cours.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

brique de terre crue, BTC, Mayotte

“Construire en terre mahoraise”, ou l’histoire de la construction en...

0
À l’occasion de la sortie en librairie de son livre "Construire en terre mahoraise", l’association ART.TERRE Mayotte vous convie à une rencontre avec ses auteur. La 1ère a lieu ce mercredi 1er décembre de 13h à 17h à la Maison des Livres à Mamoudzou
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan