28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 6 octobre 2022
AccueilFaits diversUn homme ouvre le feu sur un épicier de Dzoumogné

Un homme ouvre le feu sur un épicier de Dzoumogné

Ce jeudi, un homme a été interpellé lors d’une opération de la brigade de gendarmerie de Mtsamboro et l’antenne du GIGN à Mayotte. Il serait l’auteur des coups de feu tiré contre un épicier de Dzoumogné vendredi dernier vers 21h30.

C'est avec un pistolet de défense de de type (Gomm Cogne) que l'homme a ouvert le feu
C’est avec un pistolet de défense de de type (Gomm Cogne) que l’homme a ouvert le feu

Ce soir-là, l’individu se montre agressif contre la clientèle de l’épicerie. Le vendeur parvient à le mettre à la porte de sa boutique mais l’individu revient à la charge et fait tomber l’épicier. Il s’ouvre l’arcade sourcilière dans sa chute. Mais les choses ne vont pas en rester là.

En quittant les lieux, il profère des menaces sans ambiguïté: «Je reviens te tuer», aurait-il lancé au vendeur. Et en effet, quelques minutes plus tard, il revient avec deux amis, sort une arme et tire à deux reprises. L’épicier présente plusieurs hématomes mais heureusement sans blessures perforantes.

L’opération mise en place par la gendarmerie a donc permis d’arrêter l’auteur présumé des faits mais également de récupérer l’arme utilisée. Il s’agit d’un pistolet de type Gomm Cogne, une arme de défense puissante qui tire des cartouches contenant des balles en caoutchouc. Le pistolet a été découvert au cours d’une perquisition dans le coffre du véhicule interpellé.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Transport scolaire : « Les conducteurs travaillent dans un champ de mines, mais...

139124
Alors qu’un droit de retrait est à nouveau exercé par certains chauffeurs du Nord de l’île, ce mercredi, les représentants de la préfecture, du Conseil départemental, des forces de l’ordre, des transporteurs et des chauffeurs se sont réunis afin de faire le point sur les avancées réalisées.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139124
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139124
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139124
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139124
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139124
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com