26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 11 août 2022
AccueilEnvironnementToujours plus de missions et d’activités: Une très belle 17e année pour...

Toujours plus de missions et d’activités: Une très belle 17e année pour les Naturalistes

Recensement des arbres remarquables: Nous avons tous des arbres qui nous tiennent à cœur (Image: Les Naturalistes)
Le recensement des arbres remarquables par les Naturalistes, en début d’année 2016

La dernière lettre mensuelle de l’année des Naturalistes est l’occasion pour l’association de faire un point rapide sur une nouvelle particulièrement riche. Pour sa 17ème année de fonctionnement, la structure a poursuivi cette année ses nombreuses activités tournées vers la découverte, la protection, la vulgarisation des coutumes, du patrimoine et de l’environnement mahorais.

Le nombre d’adhérents de l’association continue sa progression. Fin 2016, ce sont ainsi 1.600 personnes qui ont adhéré, avec ainsi la possibilité de profiter de toutes les randonnées Naturalistes proposées par les bénévoles accompagnateurs en 2016… Et elles ont été très nombreuses. Au total, ce sont 259 randonnées qui ont été organisées un peu partout sur l’île.

L’intérêt pour les initiatives de l’association ne faiblit, comme en témoigne les visiteurs du site internet (19.000 personnes) et les 163 articles et reportages dans la presse en ligne, écrite, ou audiovisuelle…39 rien que pour le JDM!

La propreté, le combat sans fin

Pour son bilan 2016, l’association a choisi de focaliser sur ses opérations consacrées à la propreté et aux nettoyages de petits bouts de nature. Ce sont par exemple plus de 10 tonnes de déchets et encombrants qui ont été retirées des mangroves de Kawéni et Mtsapere en avril et en octobre, ou encore 76 sacs de déchets ramassés lors des actions de nettoyage du littoral et des fonds marins de la Réserve Naturelle Nationale de l’îlot M’Bouzi en septembre et novembre.

Michel Charpentier veut coordonner toutes les énergies pour un maximum d'efficacité
L’association de Michel Charpentier ne cesse de prendre de l’ampleur

«Comme les années précédentes, la sensibilisation des habitants de l’île aux multiples enjeux environnementaux a été l’une des priorités», rappelle l’association. «Des milliers de jeunes ont ainsi pu profiter des animations de sensibilisation sur l’eau, l’énergie, le tri des déchets et le patrimoine naturel et culturel de Mayotte menées par le pôle animation de l’association. Des centaines de particuliers ont aussi été sensibilisés à la thématique énergétique grâce au travail de l’Espace Info Energie (dont les Naturalistes sont les gestionnaires) pour offrir des conseils gratuits pour faire des économies d’énergie».

Le 10e rallye du patrimoine

L’année 2017 promet, évidemment, d’être à nouveau bien remplie. Les Naturalistes ont choisi de présenter deux initiatives dont vous entendrez abondamment parler.

Tout d’abord, le 10ème anniversaire du Rallye du Patrimoine. Conçu et organisé depuis 2007 par les Naturalistes de Mayotte (avec le soutien de la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la préfecture et du Vice-Rectorat), ce rallye a pour but de faire découvrir aux jeunes Mahorais une page de leur histoire, de manière ludique, en allant à la rencontre des sites qui évoquent une partie de l’histoire de Mayotte.

Les rallyes du patrimoine : découvrir l'Histoire aux endroits où elle s'est écrite
Les rallyes du patrimoine fêteront leur 10 ans en 2017. Ici, sur les traces de la mosquée Polé en 2015

Cette action est destinée aux élèves de CM2, de 4e, 4e SEGPA et 2nde de Grande-terre et de Petite-Terre. Il existe 3 circuits différents en fonction de la localisation de l’établissement.
Au nord, au centre et à l’Est de l’île, le rallye s’intitulera «Du sucre à l’ylang-ylang». Pour les élèves des communes de Sada, Chirongui, Bouéni, Kani-Kéli et Bandrélé, le rallye se fera sur les traces des «anciennes cultures commerciales et l’habitat traditionnel». Il sera question de sucre, de coprah, de sisal et d’épices mais aussi de la naissance et l’histoire du village de Poroani…

Parler des risques d’inondations

Enfin, les élèves de Petite-Terre et Mamoudzou centre partiront à la découverte de la population de Mayotte, «des 1ers peuplements à la départementalisation».
Une cérémonie officielle permettra de terminer le rallye en beauté avec des récompenses pour les œuvres et les productions réalisées. (Pour les candidatures de classe, une adresse mail: animation@naturmay.org).

Un autre moment fort devrait être une série d’opérations pour sensibiliser au risque d’inondation. Avec l’association AdeduPass, les Naturalistes mettront en place un programme voulu par le gouvernement. Le ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer propose en effet des aides pour chaque Territoire à Risques Importants (TRI) afin d’organiser des initiatives sur la question.

Bref, la vie foisonnante des Naturalistes se poursuit avec, comme toujours, un appel à bénévoles… Les énergies, positives et disponibles, sont en effet toujours les bienvenues (naturalistes.mayotte@wanadoo.fr).

RR
www.jdm2021.alter6.com

Un nettoyage sous-marin annuel malheureusement toujours riche en surprises (Photos: Les Naturalistes)
Le nettoyage sous-marin annuel de l’îlot Mbouzi géré par les Naturalistes

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau dans la commune de Koungou ce vendredi 12 août...

139131
Le syndicat des eaux, dans un communiqué, informe les usagers de la commune de Koungou "de la nécessité d'interrompre la distribution d’eau afin de...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139131
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139131
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139131
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139131
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.

Koungou : un comité de sécurité créé pour faire face à la délinquance

139131
Jeudi dernier, la ville de Koungou communiquait sur les réseaux sociaux à propos de la constitution d’un comité de sécurité. Son objectif ? Mutualiser les moyens des comités déjà existants pour mieux mailler les quartiers et améliorer la collecte d’information en cas de troubles. Malgré les actes de médiation, les événements de ces derniers temps font naître un ras-le-bol perceptible.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com