Gel de l'augmentation de l'indexation : Deuxième jour de grève à la mairie de Pamandzi

0
111
Mahafourou Saïdali, maire Pamandzi
Mahafourou Saïdali, maire Pamandzi

Il est le premier maire à appliquer cette préconisation de la Chambre régionale des comptes : face au déficit budgétaire de 3,5 millions d’euros, Mahafourou Saïdali ne s’est pas fait des amis chez ses agents en décidant de geler l’augmentation de l’indexation. Négociée par tranche, elle est actuellement à 30%, et devrait atteindre pour tous les fonctionnaires Mahorais les 40% de sur-rémunération en 2017.

« Mais le maire veut rester à 30% jusqu’en 2020 », se plaint Assani Ibrahima Abidjan, délégué FO et Animateur territorial de Pamandzi, « or l’indexation est un acquis. » Les syndicats refusent que les agents endossent d’éventuelles erreurs de gestion.

La Chambre régionale des comptes, en examinant les budgets des collectivités mahoraise, a systématiquement donné deux préconisation: le gel de l’augmentation de l’indexation, et le relèvement des taux d’imposition. Les autres communes n’ont adopté que la 2ème par crainte d’un mouvement social. Le maire de Pamandzi se démarque donc de ses collègues en chosissant de n’impacter que les agents, « on sait très bien à Mayotte que les gens n’ont pas les moyens de supporter la pression fiscale », se défendait-il chez nos confrères de Mayotte 1er.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here