27.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 décembre 2021
AccueilEducationBourses étudiantes : le Département fait le point sur les accusations de...

Bourses étudiantes : le Département fait le point sur les accusations de dysfonctionnement

Pour Debré Ali Combo, l'essentiel des points soulevé par les étudiants est déjà réglé
Aili Debré Combo fait le point

Les étudiants Mahorais se plaignent chaque année du retard du versement des Bourses. Le conseil départemental, visé par leurs accusations, rappelle qu’il ne fait que compléter le système national, et que le dispositif d’aides est une politique volontariste du département qui n’est donc pas obligatoire.

“Celui-ci bénéficie aux étudiants et lycéens mahorais qui poursuivent leurs études hors de Mayotte en l’absence des filières de formations supérieures sur l’île ou faute de place dans celles qui existent sur le territoire”, tient à préciser les services.

Le dispositif s’adresse aux jeunes mahorais bénéficiaires de la bourse nationale, à l’exception des doctorants qui ne sont pas boursiers nationaux. C’est un complément qui a vocation à compenser les frais supplémentaires liés à l’éloignement. La part du complément de bourse représente 26% de bourses perçues.

Cela a concerné environ 3800 étudiants et lycéens pour un budget annuel d’environ 13 millions d’euros en 2015.

La Département avoue avoir du retard dans les versements, “sur 2.597 dossiers transmis en commission, 1.645 étudiants ont été mandatés”, qu’il explique par une validation tardives des dossiers qui ne lui est pas entièrement imputable : “Il s’est tenu 5 commissions successives depuis le mois de juin 2016. Le site de saisies des demandes de bourses a été ouvert 3 fois dans l’année 2016 du 31 janvier à 31 mars puis du 22 avril à 30 mai et exceptionnellement du 6 juin au 22 juillet à la demande des médiateurs qui avaient constaté un nombre peu important de demandes. Ce qui fait 132 jours d’ouverture étalés de janvier à juin.”

Un livret conçu pour les lycéens et étudiants sur le départ
Un livret a été conçu pour les lycéens et étudiants sur le départ

S’agissant de l’impartialité de la Commission d’Octroi des Bourses et Aides, la COBA, Ali Debré Combo, conseiller départemental du canton de Mamoudzou 3, la préside aux côtés des représentants du Vice rectorat et des associations de parents d’élèves, et garantit sa totale transparence.

“Un effort sera réalisé au niveau du département pour qu’à partir du logiciel les étudiants soient informés de l’état de leur dossier automatiquement à partir de l’année 2017”, assure-t-il. Le guide et le règlement sont accessibles sur le site internet du département au niveau de la DPSU et en métropole auprès des médiateurs.

Comme chaque année, une campagne de sensibilisation va être lancée du 15 janvier 2017 au 17 février 2017 auprès des élèves de terminale de l’ensemble des établissements scolaires pour les inciter et les guider dans la saisie de leur demande de bourses tout en leur informant des conditions d’octroi.

La représentativité des étudiants au sein de la COBA est déjà effective qui est composée du président, de 4 Conseillers départementaux, du Vice-Recteur ou son représentant, de 2 représentants des associations de parents d’élèves, 2 représentants des associations des lycéens et étudiants les plus représentatives. Mais le référent désigné par les associations des étudiants n’aurait pas fait le job:  “Il est venu assister à la COBA 2 fois seulement en 2013. Nous les invitons à désigner un autre référent issu des associations les plus représentatives.”

La revalorisation de la bourse départementale indexée à la cherté de la vie “n’est pas envisageable”, en raison “des difficultés financières qui ont emmené la chambre régionale des comptes à imposer des mesures visant à contenir et maîtriser nos dépenses”

Le conseil départemental a délibéré au mois de juin dernier pour prendre en charge les frais d’inscription/de scolarité en filière d’excellence, “47 demandes de prises en charges des frais d’inscription dans les Grandes Écoles et les écoles d’ingénieurs ont été examinées. Cela a permis d’accroitre le nombre d’étudiants dans les écoles de commerce. Par ailleurs, nous travaillons sur un projet de réforme qui privilégie les filières d’avenir et porteuses d’emploi.”

 
 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Météo France, Mayotte

Mayotte en vigilance Orange Fortes pluies depuis ce mardi matin

0
Le jaune a viré à l'orange. Météo France a placé Mayotte sous cette couleur pour sa vigilance Fortes pluies depuis 5h ce mardi matin. Une...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.