Manifestation des agriculteurs: Le préfet annonce le versement de la PAC mi-février

0
80
Ali Ambody, Modef
Ali Ambody, président du Modef Mayotte

La confédération paysanne, les Agriculteurs responsables (CR) et le Modef (fédération syndicale des exploitants familiaux de Mayotte) ont manifesté ce 28 novembre devant les grilles des services de la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF), pour «le respect des paysans mahorais». Cela fait un moment que le secteur se plaint de non versements des aides de la Politique agricole commune (PAC) 2015-2016, et qu’ils ne sentent pas écoutés.

Ils demandaient aussi le départ du directeur de la DAAF et de son chef de service de l’économie, la priorité pour la production des paysans mahorais qu’ils estiment discriminés face aux grands groupes (un représentant de la DAAF se satisfaisait récemment d’une agriculture locale peu dépendante des fonds nationaux), de garantir le marché de la production locale d’œufs à hauteur de 70%, ou encore, un préfinancement de l’Etat des fonds européens FEADER.

Dans un communiqué de presse, le préfet fait le point et reconnaît “des retards importants dans le versement des aides à la surface de la PAC” , “au plan national, comme à Mayotte”. Qu’il explique par la mise en œuvre en 2015 “des travaux de refonte des outils de gestion des déclarations de surface exigés par la Commission Européenne”. Mais en métropole, les agriculteurs ont pu percevoir un premier versement sur 2015, contrairement aux agriculteurs mahorais qui devront donc encore patienter un peu plus de 2 mois.

Hausse des demandes d’aides pour 2016

Des aides indispensables à la structuration du secteur
Des aides indispensables à la structuration du secteur

La première campagne (en 2014 pour Mayotte) a concerné 1.192 producteurs pour un montant total s’élevant à 1.615.870 €. La totalité de cette somme a été distribuée. “L’Agence de Services et de Paiement (ASP) prévoit de débuter mi-février 2017 le paiement pour Mayotte de 1.870.000 € au profit de 1.222 exploitants agricoles”, rajoute la préfecture.

Pour 2016, une progression importante des demandes d’aides surface du 1er et surtout du 2ᵉ pilier de la PAC a été enregistrée :
– 1.486 dossiers déposés au titre de l’aide à la production du POSEI (Programme d’Options Spécifiques à l’Éloignement et à
l’Insularité).
– 1.478 dossiers « indemnités compensatrices aux handicaps naturels » (ICHN) versées au titre du Programme de Développement Rural de Mayotte (PDR)

Les paiements pour 2016 seront effectués après les paiements au titre de l’année 2015. Concernant les aides du 2e pilier venant en appui aux organisations professionnelles, un nouveau train de versement doit permettre de payer avant la fin de l’année les actions collectives réalisées dans le cadre de la mesure « Actions d’information et projets de démonstration » et de la mesure « Approches collectives sur des projets de structuration des filières agricoles ».

“Dans un contexte très perturbé au niveau national, le Préfet tient à assurer les producteurs et leurs organisations syndicales de la mobilisation totale des services de la DAAF et de l’ASP pour permettre aux producteurs de percevoir dans les meilleurs délais les aides à la surface de la PAC”, conclut le communiqué.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here