21.9 C
Dzaoudzi
mercredi 5 octobre 2022
AccueilEconomieConsommation de soda : « Yes we can nette » peut aussi...

Consommation de soda : « Yes we can nette » peut aussi faire dans la prévention

Laurent Beaumont entouré de Lisa et Issoufa
Laurent Beaumont entouré de Lisa et Issoufa

Acheter de la farine, du sucre ou des sardines* à prix défiant toute concurrence en déposant en contrepartie, des sacs de cannettes usagées, voilà comment Laurent Beaumont a traduit ce qui correspond pour lui à un besoin du territoire : « Il faut d’un côté proposer une solution aux personnes en difficulté sociale, d’un autre, répondre à la saleté de l’île. »

Un barème de prix est établi en fonction de la quantité de cannettes collectées, « il en faut 50 pour pouvoir acheter son paquet de farine à 50 centimes. Certaines mamans en déposent 1.000 à la fois. » Et en 8 mois, il en a collecté 120.00. Avec un problème majeur, leur évacuation vers le recyclage. « La STAR, société mandatée par la mairie de Mamoudzou pour la collecte, ne passe pas, nous les apportons donc par nos propres moyens. »

Qui dit cannette, dit consommation de sodas, et parfois de façon exacerbée sur l’île. Avec les risques inhérents pour la santé sur lesquels il faut communiquer. Et ça aussi, Laurent Beaumont se l’approprie : « Diabète, obésité, hygiène buccodentaire… Nous devons faire de la prévention auprès du public qui fréquente l’épicerie, et insister sur les consommations à risque et addictives. »

Objets artisanaux en alu

Récolte de cannettes
Récolte de cannettes

Mais pour aller plus loin, il a besoin de sang neuf. En l’espèce, de deux volontaires du service civique (VSC), Lisa Faipoux et Issoufa Mabouroukou, 24 ans tous les deux. La première est titulaire d’un master de biodiversité et écosystèmes tropicaux et le second d’un BTS Gestionnaire de paye.

Ils vont intervenir auprès des usagers de l’épicerie, mais aussi des scolaires pour les sensibiliser au tri sélectif et à la prévention de l’environnement. Pour toucher les plus jeunes, une nouvelle identité visuelle d’une cannette qui se trémousse sur fond noir sera déclinée sur des teeshirts.

L’épicerie est soutenue en crowfunding (financement participatif) par la plateforme Kisskissbankbank, par des dons en nature ou des acteurs privés. Son concepteur réfléchit à un maillage plus important sur le territoire, et, à investir un peu plus le secteur de l’économie social et solidaire. A la demande de la mairie de Mamoudzou, il entame une réflexion sur l’artisanat autour des cannettes en alu comme matériel de récupération.

Et « Yes we can nette » sera bientôt membre de Mayotte nature environnement, aux côtés de laquelle elle exposera le 19 novembre à l’occasion de la Semaine Européenne de réduction des déchets.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

* L’épicerie est installée dans la rue qui part du stade de Cavani

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Le centre social de Bouéni entend participer à résorber l’illettrisme

139521
Alors que l’illettrisme affecte une personne sur deux à Mayotte, ce taux étant deux fois plus élevé dans les quartiers prioritaires, le centre social...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139521
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139521
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139521
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139521
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139521
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com