Diamond à Mayotte pour deux concerts ce mois ci

    1
    340
    Tanchiki Maore et Diamond Platnumz lors de la signature de deux concerts à Mayotte
    Tanchiki Maore et Diamond Platnumz lors de la signature de deux concerts à Mayotte
    Tanchiki Maore et Diamond Platnumz lors de la signature de deux concerts à Mayotte (Photo D.R.)

    Vous avez forcément déjà entendu l’air d’intro de son dernier tube « Nasema Nawe », un mélange de mélodies orientales, de sons afro-américains, de funk et de jazz. Originaire de Tanzanie, Diamond Platnumz a effectué une percée rapide. Ce fut d’abord avec le chanteur Davido sur le titre « Number One », puis, son tout récent « Nasema Nawe » aurait atteint des millions de vues en un mois. Il y mêle des mélodies orientales aux rythmes africains, avec réussite, même pour des oreilles néophytes.

    L’homme d’affaire Tanchiki Maore n’en est pas à son premier coup, puisqu’il avait déjà fait carton plein avec la première prestation de l’humoriste Gohou à Koungou. Mais là, on monte en grade : « Diamond est numéro 1 sur les radios à Mayotte et sur le Trace moovie national ! », lance le chef d’entreprise, avec la jubilation de celui qui a réussi un gros coup : « Nous avons signé un contrat pour sa venue en live avec ces 13 musiciens, le 25 novembre à l’hôtel Trévani, et le lendemain au stade de Koungou. »

    Un concert payant dont les recettes permettront, comme ce fut le cas pour Gohou, d’accompagner les jeunes de la commune de Koungou à travers l’association partenaire Mayotte Solidarité développement, « depuis que nous avons commencé nos actions avec ces jeunes, la paix est revenue dans la commune », souligne-t-il.

    Un plus pour les mahorais qui se rendront au concert : le chanteur dont beaucoup en France apprécient les mélodies sans toujours comprendre les paroles, chante dans son dialecte natal, le swahili, la langue d’origine du shimaore.

    Rendez-vous donc le 26 novembre au stade de Koungou, pour applaudir une star régionale.

    Anne Perzo-Lafond
    Le Journal de Mayotte

    1 COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here