Grand Raid 2016: 46 Mahorais sur la ligne de départ

0
152

diagonale-des-fous-2016-afficheSelon un décompte du JDM, ce sont 46 coureurs de Mayotte qui vont prendre le départ des courses du Grand Raid 2016 à La Réunion dès demain. En l’absence de Ouildane Idrissa et de Mohamed Riziki, très peu peuvent prétendre aux plus hauts sommets des classements. Nos coureurs partent en effet avec la volonté de venir à bout des parcours, à l’image des 13 athlètes des Amis rando-raid, ce qui est déjà un bel objectif. Parmi les figures du trail mahorais, il faudra tout de même suivre d’Ali «Black» Fahari qui pourrait faire une belle course.

Au total, des coureurs de 37 pays et territoires seront au départ: 34 Suisses, 20 Japonais, 16 Belges et autant d’Italiens, 14 espagnols, 14 Mauriciens et autant de Martiniquais… Mais aussi des Singapouriens, des Suédois, des Marocains et même un Ivoirien, un Sénégalais et un athlète de la Barbade.
Ils sont 5.665 sur la liste des inscrits, avec 2.562 coureurs pour le Grand Raid, 1.447 sur le Trail de Bourbon et 1.656 sur la Mascareigne.

Pour la petite histoire, comme en 2015, l’âge moyen des concurrents du Grand Raid est de 44 ans. Les aînés de cette édition 2016 sont la Luxembourgeoise Monique Muhlan (64 ans) et le Métropolitain Jeannot Jacquement (77 ans). Le plus jeune coureur du Grand Raid est originaire du Tampon. Il s’appelle Steven Hoarau et a tout juste 19 ans. Son homologue féminine est une métropolitaine, Sophie Alianeau, âgée de 25 ans. Les concurrentes féminines seront au total 210, soit à peine 8,1% des athlètes engagés. Les femmes sont un peu mieux représentées sur le Trail de Bourbon (15%) et sur la Mascareignes (22%).

Le circuit des 3 courses

Le parcours de la diagonale des fous 2016
Le parcours de la diagonale des fous 2016

Le parcours de la Diagonale des fous n’a pas été modifié par rapport à l’an dernier. Longtemps évoqué, le retour du volcan sur le tracé n’est finalement pas pour cette année… On en parle pour 2017 avec les 25 ans de la course. Avec un départ de la Ravine Blanche à Saint-Pierre et une arrivée à la Redoute via le Piton Textor, Cilaos, Hell-Bourg, Mafate, le Maïdo et la Possession… La course fait donc 167 kilomètres et 9.653 mètres de dénivelé positif au compteur. Avec cette distance, la course reste dans le format international standard du moment.

Le changement cette année vient du Trail de Bourbon. Il est allongé de presque 20 kilomètres pour un parcours de 111km contre «seulement» 93km en 2015. Entre Cilaos et Saint- Denis, les concurrents du «TDB» vont gravir pour la première fois le «mur» du Maïdo depuis Roche-Plate.
Quant à la Mascareigne, elle se déroule sur un peu plus de 64km.

Un suivi inédit

En partenariat avec l’organisation, la société Georace propose cette année pour la première fois un système de géolocalisation des concurrents en temps réel. Une balise GPS est proposée à la location à tous les coureurs et elle accompagnera systématiquement les favoris de chaque épreuve.

diagonale-des-fous-2016-le-deniveleEt comme le Grand Raid sert de cadre à la 11e étape de l’Ultra-Trail World Tour, vous pourrez donc suivre en direct la course du Lituanien Gediminas Grinius, en ballottage très favorable au classement actuel. Un top 5 sur les sentiers réunionnais lui assurerait la victoire. Cinq coureurs qui figurent actuellement dans le top 10 mondial participent cette année à la Diagonale. Elles sont trois chez les féminines, dont la Dionysienne Alexandra Clain, actuellement neuvième.

Des chiffres qui donnent le tournis

Concrètement, ce mercredi est consacré à la remise des dossards. Le départ du Grand raid est prévu demain jeudi à 22h, suivi de celui de la Mascareigne à 3h vendredi matin puis du Trail de Bourbon vendredi à 21h. L’arrivée du dernier concurrent du Grand Raid est fixée… dimanche 23 octobre à 16 heures.

Et parce que la course se prête aux statistiques autant anecdotiques que folles, sachez que 1.860 cuisses de poulet seront cuisinées sur les différents postes de ravitaillement du Grand Raid. Il faut dire que «l’épicerie» de l’organisation est toujours impressionnante avec 22.700 litres d’eau, 4.000 litres de coca, 22.340 assiettes en plastique, 600kg de fruits secs, 800kg de riz, 87kg de chipolatas, 10.000 barres de céréales, 3.510 tranches de jambon, 20.000 bananes, 990 kg de pommes, 1.322 tablettes de chocolat à croquer… Mais aussi 158kg d’oignons, 45 kg d’ail, 2.200 croissants, 9kg de piment et… 877 rouleaux de papier toilette.

En revanche, il n’y aura aucun gobelet en plastique aux ravitaillements. Pour la 3e année consécutive, chaque concurrent devra porter avec lui son gobelet réutilisable. Un dispositif simple mais efficace et qui permet de faire oublier un chiffre faramineux. Auparavant, jusqu’à 150.000 gobelets jetables étaient utilisés sur l’ensemble du weekend.
Enfin, dernier chiffre, celui de la prime offerte au vainqueur. Elle ne sera que de 1.000 euros! Les deux autres places du podium seront gratifiés de 600 et 500 euros. L’enjeu n’est donc clairement pas de ce côté-là !

RR, le JDM
avec le JIR.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here