26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 2 décembre 2021
AccueilorangeEricka Bareigts: «S’engager fermement» contre l’insécurité

Ericka Bareigts: «S’engager fermement» contre l’insécurité

Ericka Bareigts à la mairie de Mamoudzou ce jeudi matin
Ericka Bareigts à la mairie de Mamoudzou ce jeudi matin

Plus question de minimiser la crise sécuritaire que connaît Mayotte. Pour entamer sa visite dans notre île, la nouvelle ministre des Outre-mer a choisi le sujet de la sécurité pour sa première prise de parole et rappeler que la question est désormais attaquée de front.

Logiquement, Ericka Bareigts a d’abord salué l’engagement «intense» des forces de police qui «chaque jour travaillent au service des citoyens». La ministre a reconnu, sans détour, que «plus qu’ailleurs», la sécurité est un sujet majeur de préoccupation alors que la délinquance a augmenté «en 2015 et durant les 6 premiers mois de 2016» de façon «très importante».

Pour Ericka Bareigts, il était donc urgent de mener «des actions concrètes, rapides et efficaces» face à cette situation: c’est le sens du plan «Mayotte sécurité pour tous» présenté le 2 juin dernier par les ministères de l’intérieur et des Outre-mer, un plan destiné à «faire face aux nombreux enjeux en matière de délinquance et d’immigration». La ministre a été claire: «ce n’est pas un énième plan» sur la question, il s’agit d’un programme d’actions pour plus de sécurité au quotidien, «plus de sécurité pour aller à l’école, plus de sécurité pour aller à la plage», a-t-elle insisté.

Des renforts pour la gendarmerie et la police

La ministre est revenue sur des éléments importants de ce plan. D’abord, ce sont des renforts qui sont déployés dans notre département, avec en particulier 88 gendarmes de plus et l’installation d’une unité du GIGN «qui a déjà permis des interpellations sur les plages et les chemins de randonnées», a-t-elle rappelé, faisant référence aux arrestations intervenues aux abords de la plage de Soulou ou sur une plage de Kani-Kéli ces derniers jours.

Ericka Bareigts Place de France à Dzaoudzi pour un hommage solennel au monument aux morts
Ericka Bareigts Place de France à Dzaoudzi pour un hommage solennel au monument aux morts

A une question du JDM, la ministre indique également que d’autres effectifs viendront renforcer le groupement de proximité, ces patrouilles de police qui sécurisent Mamoudzou en fin de journée et le soir.

L’action de la ville de Mamoudzou

Avec la signature de cette convention, la ministre souligne également l’importance de la police municipale dans les dispositifs de lutte contre l’insécurité. Pour elle, les policiers municipaux permettent d’abord de «préserver le lien entre la population et les forces de l’ordre» et ils jouent un rôle important dans la plan «Mayotte sécurité pour tous». Il s’agit en effet de mobiliser tous les acteurs, Etat, municipalités et justice, dans une «volonté commune de travailler ensemble».

Reçue par Mohamed Majani, le maire de Mamoudzou, la ministre a salué l’action de la municipalité pour former et équiper sa police municipale «d’outils efficaces et modernes» pour «répondre à un besoin de sécurité» et «préserver la tranquillité» des habitants.

Davantage de coordination

Avec cette convention, il s’agit d’aller plus loin. L’objectif de ce dispositif est en effet d’entrer dans une phase concrète de «mutualisation des moyens», pour une «complémentarité de l’action» des polices nationale et municipale. Après «plusieurs mois de travaux», c’est donc une coordination accrue entre les deux entités qui se met en place, avec un partage de l’information, en particulier avec des moyens de communication radio plus importants, et des «missions claires», comme sur la prévention de la violence scolaire, la lutte contre les trafics de stupéfiants, la surveillance des espaces publics.

Ericka Bareigts avec le maire de Mamoudzou Mohamed Majani
Ericka Bareigts avec le maire de Mamoudzou Mohamed Majani

La ministre rappelle également que le «plan sécurité» vise plus largement à «développer les partenariats avec les élus» pour améliorer, en particulier, l’environnement de la jeunesse.

Un poste créé à la préfecture pour le plan sécurité

Pour que ce plan donne des résultats, le ministère des Outre-mer compte suivre attentivement, avec le ministère de l’Intérieur, l’application de ces mesures. Ainsi, un interlocuteur en soutien de ce plan sera nommé à la préfecture de Mayotte. Il sera chargé de «développer les actions et les mesures et de coordonner les efforts». Ericka Bareigts indique également que le préfet «veillera à l’utilisation des fonds interministériels de lutte contre la délinquance».

Mais si la mairie de Mamoudzou a reçu un satisfecit pour son engagement, la ministre rappelle également que partout, les communes ont un rôle essentiel à jouer pour rétablir la sécurité, en particulier en mettant en place des plans pour l’éclairage public, un «préalable» à de nombreuses actions.

Au final, c’est peut-être le mot «ensemble» se lequel la ministre a le plus insisté lors de cette première prise de parole. Etat, communes et justice, mais aussi gendarmerie, police nationale et polices municipales, une unité «nécessaire» pour «être les plus performants possible» et «s’engager avec fermeté» contre l’insécurité.

La rédaction
www.jdm2021.alter6.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SCI LTSA

0
Par acte sous seing privé du 30/11/2021, il a été constitué une société. Forme : Société civile immobilière (SCI) Dénomination sociale : LTSA Siège social : Résidence...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan