Jeanine Assani-Issouf, de Rio à Hamjago

0
182
Jeanine Assani Issouf à Mtsamboro avec dans les mains, le certificat remis par l'équipe municipale

L’athlète Jeanine Assani Issouf a entamé hier samedi sa visite d’une semaine à Mayotte par une série de moments forts et d’accueils chaleureux, à l’aéroport de Pamandzi, à Mamoudzou et à Mtsamboro. Dans la commune où vit une partie de sa famille -dans le village d’Hamjago- le maire Harouna Colo a remis à la triple-sauteuse un certificat «pour ses performances et ses talents de sportive de haut niveau, notamment sa participation en tant qu’athlète Française d’origine mahoraise aux Jeux Olympiques de Rio de 2016».

Jeanine Assani Issouf à Mtsamboro avec dans les mains, le certificat remis par l'équipe municipale
Jeanine Assani Issouf à Mtsamboro avec dans les mains, le certificat remis par l’équipe municipale

Tous les officiels ont tenu évidemment à mettre en avant l’exemplarité du parcours de la jeune femme de 24 ans, née à Marseille de parents mahorais et licenciée à Limoges où elle vit depuis l’âge de 2 ans.

Au-delà de son palmarès qui compte une 7ème place au championnat du monde en salle à Portland en 2016 et deux titres de championne de France en salle en 2014 et 2015, le maire de Mtsamboro lui a rappelé la place particulière qu’elle occupe dans le sport à Mayotte: «Peu importe que vous n’ayez pas pu vous qualifier pour la finale de l’épreuve du triple-saut pour laquelle vous avez concouru à Rio, vous êtes déjà rentrée, à jamais, dans l’histoire de notre jeune Département, en tant que première athlète française d’origine mahoraise à avoir participé à la compétition internationale la plus prestigieuse et la plus disputée en matière d’athlétisme», lui a-t-il dit.

Le programme sera un peu moins chargé ce dimanche pour l’athlète qui doit ensuite effectuer, entre autres, un certain nombre de déplacements auprès des scolaires, au lycée du Nord demain lundi, au collège de Pamandzi mardi, puis avec l’UNSS mercredi après-midi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here