26.9 C
Dzaoudzi
mercredi 8 décembre 2021
AccueilEducationScolarisation des enfants « décasés » : 47 enfants en attente dans...

Scolarisation des enfants « décasés » : 47 enfants en attente dans le sud

Des enfants chassés de leurs cases, avaient été déscolarisé en mai
Des enfants chassés de leurs cases, avaient été déscolarisés en mai

« Beaucoup d’enfants parmi les familles replacées n’arrivent pas à réintégrer les écoles », se plaint Kamaralay Djamil Saindou, représentant l’association Solution éducatrice.

C’est lui qui avait alerté sur les premiers « décasages » dans le sud. Les mairies demandant des attestations d’hébergement désormais contrôlées, avant d’inscrire les enfants, il a trouvé une solution : « Nous avons envisagé de créer une adresse postale et la leur fournir. Car 47 élèves ne sont toujours pas scolarisés dans la commune de Chirongui. »

Une idée qu’il souhaite soumettre à la maire Roukia Lahadji, « mais elle a décommandé les 3 rendez-vous que nous avions pris. » Il nous explique aussi qu’il fut agent de la mairie, et ce n’est plus le grand amour avec son ancien employeur.

Des logements décents

Roukia Lahadji exige des logements décents
De son côté, Roukia Lahadji exige un logement décent

Nous avons contacté la maire PS, qui évoque un emploi du temps dense, et qui fait part de ses avancées : « J’ai mis en place une organisation pour rescolariser une vingtaine d’enfants sur Tsimkoura et Chirongui. Je vais faire des mutations pour les scolariser dans les villages où habitent leurs parents, je ne gère pas ceux qui habitent ailleurs. »

Roukia Lahadji fait par ailleurs un préalable des conditions de logement : « S’ils habitent dans des zones à risques, dans des cases plantées dans la mangrove ou dans les lits des rivières, je ne donne pas de suite favorable. On ne peut pas régler tous les problèmes en même temps, mais il faut bien commencer par des logements décents. »

L’élue annonce avoir bouclé le financement des logements sociaux du lotissement Stade 2 à Chirongui.

Kamaralay l’affirme, les familles qu’il suit ne sont pas dans des maisons en dur, « mais ils ne sont pas non plus dans des zones à risques. »

Le problème de scolarisation n’est donc toujours pas réglé. Alors que ces familles, chassées par les habitants, sont en situation régulière. Certaines refont donc leur vie dans un autre village. Et alors que tous les pédopsychiatres s’accordent pour dire que de tels changements, doublé d’une absence de scolarisation, peuvent déstabiliser durablement les enfants, signes qui se retrouvent après à l’adolescence.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

DTPN, Mayotte, Laurent Simonin, PAF, POlice nationale, Cour des Comptes, Sénat

Insécurité : le commissaire Simonin met plus de “bleu dans la...

0
Davantage de moyens pour moins de policiers sur le terrain en France... la Cour des Comptes étrillait la police nationale dans un rapport dont nous nous étions fait l’écho. Profitant de la présence d’un haut fonctionnaire à la tête de notre police à Mayotte, promu au grade de commissaire général, le plus haut des commissaires, nous avons fait le point avec Laurent Simonin sur l’état opérationnel des services de la DTPN* dont il a pris la tête le 12 mars 2021
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...