27.8 C
Mamoudzou
lundi 26 février 2024
AccueilEconomiePerturbations au STM : la direction s’explique

Perturbations au STM : la direction s’explique

Franck Fournier compte mieux communiquer envers les usagers
Franck Fournier compte mieux communiquer envers les usagers

Le directeur du STM admet que les usagers de la barge ont dû supporter l’encombrement des barges et amphidromes ces derniers jours, sans être informés. S’en est suivi des bousculades, parfois violentes, qui auraient pu dégénérer.

Nous reviendrons avec lui sur le contexte de ce service maritime départemental, mais il appelle à ne pas se tromper sur cette liaison entre Petite et Grande Terre : « On a trop tendance à considérer qu’il s’agit d’un métro, quand il s’agit de navires, et donc de contraintes maritimes, comme les arrêts techniques. Lorsque vous êtes dans un embouteillage sur l’autoroute, il y a les routes départementales, ici, il faut prendre son mal en patience autant sur les routes le matin, que lorsqu’il y a un encombrement. »

Il compare l’arrivée simultanée des deux porteurs à l’aéroport aux grands départs de juillet –août en métropole, avec un Bison Futé qui voit noir : « Nous sommes en lien avec Pamandzi, mais nous ne pouvons avoir davantage de souplesse lorsque les horaires d’arrivée des avions changent. Lorsqu’un avion part avec une heure de retard, on entend à peine râler. Quand une barge se décale de 10 minutes, c’est la catastrophe. »

Attention à l’affluence ce dimanche

Août, la période des arrivées
Août, la période des arrivées

Et dimanche dernier, outre les deux gros porteurs à l’arrivée, les pèlerins se rendaient à l’aéroport en partance pour La Mecque, avec des accompagnants, nombreux qui se retrouvaient au retour dans la même barge que les passagers entrants.

Il rappelle qu’il gère un flux, « quand une barge tombe en panne, bien que nous la remplacions au plus vite, les passagers s’accumulent, et on est vite engorgé. » Et avance une fiabilité à 97%, mais qui prend en compte les grosses pannes, pas les petits retards.

Franck Fournier a déjà commencé à revoir sa communication en mettant en garde sur une forte affluence ces jours ci, en particulier ce dimanche 28 août : « plus de 2.000 passagers sont attendus, il est fortement conseillé de privilégier le co-voiturage ou tout autre moyen de transport afin de réduire le trafic routier. »

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Une première explication sur le corps retrouvé sur la plage de Moya le 1er...

0
La cause de la mort d'une femme dont le corps a été retrouvé le 1er janvier dernier sur la plage de Moya ne serait pas due à une noyade. Selon l’enquête menée par la gendarmerie...

Concours Voix des Outre-mer : Yvanna Burel récompensée !

0
Pour cette 6e édition le public était invité à donner sa contribution afin de voter en ligne pour leur coup de cœur. Dès le 10 février le vote du public était ouvert et il...
Orange Cup, Mayotte

Orange Cup : 12 jeunes footballeurs mahorais au Parc des Princes

0
Vainqueurs de la compétition Orange Cup de Mayotte, les jeunes joueurs du club de l’Etincelles Hamjago ont foulé la mythique pelouse du Parc des Princes. Ce 25 février, lors de la mi-temps de la...
Combani, Mayotte

Blocage des routes : pour fonctionner, certains services de l’État adoptent des rotations pour...

0
L’édification de nombreux barrages sur les routes du territoire depuis maintenant de trop nombreuses semaines a plongé le 101e département français dans une crise sociale dont il sera difficile de se remettre. Tous les secteurs sont touchés et fonctionnent en mode dégradé quand ils ne sont pas paralysés. Aussi, certaines professions aux activités sensibles ont dû s’adapter à de telles conditions, à l’image des surveillants pénitentiaires.
DLEM, RSMA, Armées, Sébastien Lecornu, Mayotte, Gabriel Attal, TIG, TIE

Quelle contribution militaire pour encadrer la jeunesse de Mayotte ?

0
Au ministère des Armées, il ne fut pas seulement question de surveillance militaire en appui de la Lutte contre l’immigration clandestine pour les élus. Mais également, dans le droit fil du discours de politique générale du Premier ministre, du retour à l’autorité qu’incarne l’armée

Recent Comments