22.9 C
Dzaoudzi
mardi 30 novembre 2021
AccueilorangeJ-2 avant les Jeux de la CJSOI: Motion du département et programme...

J-2 avant les Jeux de la CJSOI: Motion du département et programme des épreuves

Département: La majorité vote une durée limite de 2 ans pour l'affectation des agents à l'extérieur
Département: Une motion face aux conditions de la participation de Mayotte aux 10es Jeux de la CJSOI

Tout est prêt. L’organisation malgache de ces 10es Jeux de la CJSOI (Commission jeunesse et sport de l’océan Indien) a présenté hier en détail le dispositif et le calendrier de la compétition, à deux jours de la cérémonie d’ouverture. Le ministre des sports malgache, Jean Anicet Andriamosarisoa, a par exemple dévoilé le budget alloué à l’organisation de l’événement. Il s’élève à 1,5 milliards d’ariary, près de 450.000 euros.

C’est une société privée, Mada Pro, qui a été chargée de l’organisation des cérémonies d’ouverture de samedi et de clôture le 5 août, au palais des Sports à Mahamasina et non au stade de Tananarive. Le choix du lieu a été fait pour garantir la sécurité en limitant à 6.000 le nombre de personnes susceptibles d’assister à ces deux moments forts des Jeux.

Une motion à Mayotte

CJSOI Mayotte en bleu en blanc ou en rouge
CJSOI Mayotte en bleu en blanc ou en rouge (Image: Dir Com CD)

Le ministre a également confirmé l’application de la charte des Jeux pour l’ensemble des délégations à savoir le port des drapeaux des Jeux pour les cérémonies d’ouverture et clôture, et les drapeaux de chaque pays avec l’hymne des Jeux pour les cérémonies de remise de médailles… sauf pour Mayotte. Une distinction qui a poussé, ce jeudi matin à Mamoudzou, les élus du département à voter une motion en séance plénière, à l’initiative de Mohamed Sidi, en charge de la coopération régionale.

Pour lui, priver les jeunes Mahorais de drapeau et d’hymne constitue une “discrimination” et n’est pas conforme à “l’esprit des Jeux”. Son texte demande à la France de faire le nécessaire pour que les Mahorais puissent se ranger derrière les couleurs françaises.

Ahmed Attoumani Douchina est allé plus loin en se demandant si, “un jour”, “nous pourrions espérer que les îles de l’océan Indien changent d’avis? Personnellement, je ne crois pas que cela va changer et je pose même la question de la pertinence pour nos jeunes d’aller à ces Jeux. Les élus ont toujours demandé à ce que cette charte soit changée. Ne serait-il pas temps de faire un clash? Je veux que ces jeunes disent à la France et au gouvernement français qu’ils ne vont plus y aller.”

Pour Bourouhane Allaoui, boycotter les jeux, “c’est faire le jeu des Comoriens”. “Il faut faire en sorte que cette charte soit révisée, il suffit d’une majorité relative pour que ça soit changer. Notre gouvernement a les moyens de faire changer les choses”.

Le président Soibahadine Ibrahim Ramadani a finalement proposé la création d’un groupe de réflexion pour savoir quelle attitude adopter pour les Jeux des îles de 2019 à l’île Maurice.

Le programme des épreuves

Concernant l’aspect purement sportif, on connaît enfin le calendrier des compétitions pour chaque discipline. Les épreuves d’athlétisme se déroulent sur deux jours, les 31 juillet et 1er août, au stade d’Alarobia. Neuf épreuves sont au programme ce qui signifie dix-huit médail¬les d’or en jeu: 100m, 200m, 400m, 100m haies et 110m haies, deux courses de demi-fond; 1.500m pour les filles et 3.000m pour les garçons et le lancer de poids et le saut en hauteur.

Pour le football féminin, les éliminatoires s’étaleront du 31 juillet au 2 août, les demi-finales le 3 août et le match pour la troisième place et la finale le 5 août, au stade de Mahamasina.

Le directeur des Jeux présente le calendrier des compétitions (L'Express de Madagascar)
Le directeur des Jeux présente le calendrier des compétitions (L’Express de Madagascar)

Pour le handball, la phase de poules se jouera du 31 juillet au 2 août, les demi-finales le 3 août au palais des Sports et la finale, précédée de la troisième place le 5 août, au gymnase couvert de Mahamasina.

Les compétitions de judo auront lieu au gymnase couvert de Mahamasina, les 2 et 3 août. Enfin, pour le tennis de table, la compétition par équipes est prévue le 31 juillet et le 1er août, la compétition double les 2 et 3 août et la compétition simple les 3 et 4 août.

1.200 policiers et gendarmes pour la sécurité

«945 personnes se donnent la main au sein du comité d’organisation pour le bon déroulement de ces jeux dont des bénévoles, les membres au sein des commissions, les hôtesses, les guides, les chauffeurs et les maires. 1 200 éléments des forces de l’ordre vont être mobilisés pour assurer la sécurité des sites et de toutes les délégations», a expliqué Haja Ratovonirina, le directeur des Jeux.

La délégation mahoraise va donc arriver sur place ce jeudi, comme celles de Maurice, de Djibouti et des Comores. Elles seront suivies demain par les Réunionnais et la dernière vague des Seychellois qui ont commencer à s’installer à Tananarive dès hier.

RR
www.jdm2021.alter6.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Eric Dupond-Moretti, Mayotte, environnement

Mayotte Nature environnement demande au ministre de la Justice une “réponse...

0
Forte de ses 25 associations, la Fédération Mayotte Nature environnement (FMNE) interpelle le garde des sceaux Eric Dupond-Moretti à quelques jours de sa visite, sur son credo, les atteintes à l'environnement
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan