28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 9 décembre 2021
AccueilEnvironnementLa «minute du parc», une série de films courts pour plonger en...

La «minute du parc», une série de films courts pour plonger en image dans le lagon

"La minute du Parc": Une raie manta et un bateau de touristes (Image: PNM / Aires marines protégées)
“La minute du Parc”: Une raie manta et un bateau de touristes (Image: PNM / Aires marines protégées)

Voici une minute trois fois plus longue que la normale… Peut-être parce que les beautés du lagon le méritent. Mayotte 1ère poursuit la diffusion d’une série de petits films pour mieux faire connaître à la population le Parc naturel marin (PNM), ses richesses et les actions menées pour les préserver. Réalisée par Camille Lecat, «La minute du Parc» dure donc en réalité 3 minutes et a été intégralement porté par l’Agence des aires marines protégées et fabriqué par les équipes du PNM.

«Tout a été fait en interne, l’écriture, le tournage, le montage et la voix», souligne Fanny Cautain chargée de la communication du parc, à l’initiative du projet. «Nous avions l’idée de ces rendez-vous depuis longtemps pour faire passer des messages importants au grand public», mais l’occasion ne s’était pas encore présentée de concrétiser. Finalement, pendant plusieurs mois, la série a vu peu à peu le jour avec 5 épisodes en français et 4 en mahorais.

5 numéros pour voir le lagon autrement

Chaque épisode veut présenter un enjeu important, environnemental ou social, lié au milieu marin et auquel le Parc naturel marin de Mayotte et ses partenaires tentent de répondre. L’ambition est faire voir la préservation de la mer, autrement.

PNM La minute du Parc
Un programme fabriqué par le PNM

Le premier numéro présente le PNM («Le Parc naturel marin, pourquoi?»), le second s’attache aux dangers qui pèsent sur les tortues qui vivent ou viennent dans nos eaux («Menaces sur les tortues marines»), le 3e propose un focus sur l’incroyable Passe en S («Un espace protégé à reconquérir»). Le 4e numéro est consacré au SIH (Système d’Informations Halieutiques), un programme de collecte de données sur la pêche professionnelle.
Enfin, le 5e et dernier opus présente la plateforme participative «TsiÔno» qui permet de renseigner les observations réalisées sur le lagon.

Une version transposée à la radio

Mayotte 1ère alterne chaque semaine un épisode en français et un autre en mahorais. La chaîne et le site de l’Agence des aires marines protégées les proposent également sur le web.

Une série de programme courts (Image: PNM / Aires marines protégées)
Une série de programmes courts (Image: PNM / Aires marines protégées)

«La minute du lagon» a enfin la particularité d’être doublé d’une version audio qui est déjà en cours de diffusion, sur Mayotte 1ère la radio. Les 9 épisodes (en français et en mahorais) ont déjà été diffusées en radio.

«Ce n’est pas la première fois que nous sommes partie prenante d’une production audiovisuelle. Tout le monde se souvient du Foundi du lagon mais c’était un dessin animé. Cette fois-ci, ce sont des petits films», précise Fanny Cautain. Et ils ne sont probablement pas les derniers. Un projet de documentaire sur la pêche durable au poulpe est également en préparation. Là encore, le sujet est important pour la bonne santé du lagon.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Si vous avez raté le 1er épisode : le voici !


La Minute du Parc naturel marin de Mayotte… by Aires-marines-protegees

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Mamoudzou et Tsingoni le 14 décembre

0
Pour cause de travaux d’amélioration du réseau de distribution, SMAE – Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sébastien Lecornu, Mayotte

Dans une longue lettre aux maires, Sébastien Lecornu détaille les avancées majeures de la...

0
A lire le courrier du ministre aux maires de Mayotte, on se dit que son passage n’aura pas été infructueux en août. Bien que sa visite avortée en raison de la crise des Antilles fin novembre ne lui ait pas permis d’assurer le service après vente, le ministre livre les 4 axes détaillés de la future loi Mayotte. Plusieurs n’attendront pas sa parution, annonce-t-il
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre