Attentat de Nice: Le vice-président de la Conférence des imams de France démissionne pour dénoncer le silence des institutions musulmanes

0
61

Alors qu’à Mayotte, la réaction des autorités religieuses a été rapide et sans ambiguïté pour condamner l’attentat de Nice, il n’en a pas été de même au sein des institutions musulmanes en France.

Hocine Drouiche, a tenu à dénoncer cet état de fait et a démissionné de la vice-présidence de la Conférence des imams de France.

L’imam franco-algérien proteste ainsi contre des institutions qui, selon lui, «ne font rien pour assurer la paix sociale et ne cessent de répéter que l’extrémisme n’existe pas». S’il s’insurge aujourd’hui contre le silence de ses homologues et des prédicateurs musulmans, il avait déjà critiqué le fait «qu’aucun imam n’était venu se recueillir devant la rédaction de Charlie Hebdo ou devant le supermarché casher». Pour lui, «l’islam est aujourd’hui déshumanisé».

Sur Facebook, Hocine Drouiche réitère son appel aux imams français à «sortir de leur réserve», rappelant que si «l’islam est innocent, il faut des hommes courageux pour le prouver».

La démission du vice-président de la Conférence des imams de France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here