Jeanine Assani Issouf, décidément à la peine avant les Jeux olympiques

0
55

Le meeting de Monaco de la Diamond League était très attendu à 3 semaines des Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

Jeanine Assani Issouf (Image: FFA)
Jeanine Assani Issouf (Image: FFA)

C’est ainsi que le triple-saut féminin s’offrait quasiment une finale olympique avant l’heure. Les meilleures mondiales étaient là pour se mesurer et poser des ambitions.

La Colombienne Caterine Ibargüen tentait de prendre sa revanche sur la Kazakhe Olga Rypakova qui avait interrompu son incroyable série de victoires à Birmigham, le 5 juin, après 34 succès. Et elle y est parvenue avec un saut à 14,87 mètres ! La Kazakhe termine 6e (13,97m).

La Vénézuélienne Yulimar Rojas est 2e (14,55m), suivie de la Jamaïcaine Kimberly Williams (14,29m).

Tout le monde attendait aussi la performance de la Française Jeanine Assani Issouf. Elle espérait rebondir après être passée à côté de l’Euro où elle avait été éliminée en qualifications. C’est raté. Avec un saut à 13,68 mètres, elle fait encore moins bien qu’à Amsterdam, une performance très éloignée de son record de la saison à 14,4 mètres. Elle termine 7e du meeting.

Ces résultats très décevants ne sont pas de bon augure. Ils ne sont pas non plus la meilleure façon de forger la confiance nécessaire avant l’épreuve olympique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here