Quelques interpellations et faits divers de ces derniers jours à Mamoudzou

0
94

Véhicule et commissariat de police de MamoudzouUn homme a été interpellé jeudi dernier à Cavani sud. Il est soupçonné d’être l’auteur d’un viol sur une petite fille de 12 ans, il y a 3 mois. En début de semaine dernière, la jeune victime supposée et sa maman se sont présentées au commissariat en affirmant que la fillette avait été violée par le foundi de l’école coranique de son quartier.

L’examen gynécologique a confirmé que la petite avait vécu une relation sexuelle sans possibilité de la dater. L’homme a été placé en garde à vue, déféré puis écroué. Une information judiciaire est ouverte.

Empêchés de voler en rond

Vendredi dernier, en fin d’après-midi, une succession d’événements va conduire les policiers à subir des jets de pierres à Kawéni. Tout a commencé par le signalement d’une tentative de vol de scooter. C’était un groupe de 5 à 6 jeunes encagoulés qui voulait partir avec le deux-roues. Mais la bande est dérangée dans son entreprise par des témoins. La bande ne va alors pas hésiter à menacer ces témoins avec des couteaux et des chombos avant de casser la vitre d’un véhicule pour se servir.

Pris en chasse par les policiers, les jeunes passent donc au caillassage qui ne sera interrompu que par un tir de lanceur de balle de défense.

Des scooters visés par des malfrats

Samedi, peu après midi, c’est dans le quartier des Hauts-Vallons qu’un individu est arrêté à l’intérieur du garage d’un immeuble par un fonctionnaire de police qui n’était pas en service. Il avait trouvé l’individu couché et caché derrière son véhicule avec diverses affaires de moto alors que d’autres jeunes avaient pris la fuite avec d’autres affaires de moto. Les policiers ont en effet constaté que deux coffres de scooters avaient été fracturés.

Véhicule et commissariat de police à MamoudzouUn casque moto, un sac à dos bleu, une paire de gants en cuir, un pantalon K-Way et une boite de chewing-gum… Le matériel en possession de l’individu interpellé a été saisi et le jeune homme placé en garde à vue. Il sera jugé en décembre.

Mardi soir, en revanche, les policiers ne sont pas parvenus à arrêter les auteurs supposés d’un vol avec violence sur un conducteur de scooter. Vers 21 heures, le scootériste a été poussé par deux individus surgit de la brousse, sur la nationale entre Tsoundzou II et Passamainty.
La victime a été dépouillé de sa sacoche contenant un titre de séjour, une carte bancaire et 60 euros en liquide. Les auteurs cagoulés ont pris la fuite par la brousse.

Un vélo, une arrestation surprise, une arme de poing

Deux mineurs ont été remis à leurs parents avec un rappel à la loi ce lundi. Ils ont été pris aux Hauts-Vallons en possession d’un vélo provenant d’un vol par escalade qui venait d’être commis dans la cour d’un pavillon.

Un autre voleur présumé a été placé en garde à vue mardi pour trois affaires de vols avec violences. Les policiers sont tombés sur lui alors qu’ils l’avaient arrêté avec deux amis pour d’autres vols pour lesquels ils ont été mis hors de cause. Inconnu de la police jusqu’à ce jour, l’individu devrait être déféré devant le procureur dans la journée.

Enfin, une arme de poing a été saisie mardi en fin d’après-midi dans un véhicule. Il s’agit d’un pistolet d’alarme dont le port est interdit mais la détention autorisée sous conditions. Son propriétaire a été arrêté et sera convoqué dans les semaines qui viennent pour s’expliquer.

RR
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here