23.9 C
Dzaoudzi
dimanche 25 septembre 2022
AccueilFaits diversViolences, vols, aides aux migrants et règlement de compte… Les faits divers...

Violences, vols, aides aux migrants et règlement de compte… Les faits divers de ces derniers jours

Salle d'audience entréeUn ressortissant malgache a été jugé en comparution immédiate ce lundi après-midi. Interpellé samedi par la PAF, on lui reprochait d’être impliqué dans des violences commises avec un couteau le 27 mars dernier. Il s’agirait d’un règlement de compte à l’issue d’une soirée malgache organisée dans un établissement de nuit.

Après une bagarre entre plusieurs belligérants, la victime a reçu un coup de couteau type commando dans le dos lui occasionnant une blessure de 60 centimètres. Si l’auteur des faits était rapidement identifié, il n’avait pas encore pu être localisé. Légionnaire en métropole, il était parti à Madagascar après les faits. Il a donc été interpellé à l’aéroport et a été jugé cet après-midi. Il a été condamné à un an de prison avec sursis et mise à l’épreuve.

Caillassages en série

Des jets de pavés sur les forces de l’ordre. La scène n’a plus rien d’exceptionnel à Mayotte mais elle n’en reste pas moins choquante. Jeudi dernier vers 15h, une patrouille de police a été lourdement visée entre le rond-point du collège et le rond-point de la poste à Passamainty. Le même jour à 23 heures, toujours à Passamainty, ce sont 6 jeunes «couverts de bobs américains» qui ont caillassé l’équipe de la BAC. Les forces de l’ordre ont riposté par des lacrymogène et un tir de flash-ball.

PoliceEnfin, dans la nuit de samedi à dimanche, c’est à Mtsapéré que les policiers sont intervenus face à un attroupement d’une dizaine de jeunes individus qui tiendraient des pierres et des barres de fer à la main. Là encore, aux jets de pierre, les policiers ont riposté par des grenades lacrymogènes et un tir de flash-ball.
A chaque fois, les jeunes sont parvenus à prendre la fuite sans se faire interpellés… mais certains d’entre eux ont été clairement identifiés et pourraient avoir des problèmes en cas d’arrestation.

Les voleurs de coffres, coffrés

Six personnes ont été interpellées par la section de recherche de la gendarmerie de Pamandzi. Elles sont mises en causes dans une série de vols de coffres dans différents magasins ou entreprises de Mayotte. Présentées à un magistrat instructeur, elles ont été écrouées à Majicavo tandis que l’enquête se poursuit pour identifier d’éventuels autres membres du groupe et des complices potentiels.

GendarmerieAutre arrestation peu banale menée par la gendarmerie dans le cadre d’une affaire d’aide à l’entrée, à la circulation ou au séjour irrégulier d’un étranger en France. Vendredi dernier en fin d’après-midi, il aurait été surpris à Koungou alors qu’il communiquait avec des passagers d’un kwassa ou leurs contacts. Il prévenait qu’une embarcation avait été arraisonnée par la gendarmerie ce qui venait effectivement de se produire. Son dossier sera jugé en août par le tribunal de Mayotte mais d’ici là, ce Comorien sera reconduit à la frontière.

50Kg de poissons détruits

Par ailleurs, la police nationale a procédé à une série d’interpellations d’étrangers en situation irrégulière, jeudi dernier. Sur la place du marché à Mamoudzou, avec la police municipale, 15 personnes ont été contrôlées et 9 conduites au CRA avant éloignement lors d’une 1ère opération. Quatre autres personnes ont également été arrêtées plus tard dans la journée et 50kg de poissons et autres produits saisis et détruits.
Par ailleurs, six étrangers ont été arrêtés dans le secteur de la Kwalé à Tsoundzou.

Un conducteur alcoolisé est également tombé entre les mains des policiers samedi matin, à 3 heures, au rond-point de Doujani. Avec 0,9mg/l, il a été placé en garde à vue pour dégrisement et s’est vu délivrer une ordonnance pénale.

Sécurisation de la cité scolaire de Bandrélé

Opération de gendarmerie à la cité scolaire de BandréléEnfin, sachez que les opérations de sécurisation des transports et des établissements scolaires se poursuivent jusqu’à la fin de l’année. Vendredi matin, de 6h à 8h, 15 bus et 350 élèves ont été contrôlés devant la cité scolaire de Bandrélé. La gendarmerie a constaté une infraction pour port sans motif légitime d’arme de catégorie D. Deux coupes ongles avec lames, un poinçon, un tournevis, une bombe lacrymogène ont également été découverts.

Les élèves concernés font l’objet d’une convocation avec leurs parents à la brigade territoriale autonome de Mzouazia.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupures d’eau à Mirereni et Combani ce vendredi

139137
La Mahoraise des Eaux informe ses usagers de la commune de Tsingoni que suite à une consommation importante sur le réseau de distribution d’eau...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139137
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139137
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139137
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte

Résorber l’insécurité à Mamoudzou : des mesures chocs annoncées par le maire

139137
Le premier édile de Mamoudzou a annoncé ce lundi matin, lors d’une conférence de presse organisée à la mairie, un panel de mesures visant à endiguer la violence sur le territoire de la commune. Parmi elles, effectives dès le 3 octobre, la fin de la vente de pétrole lampant à la station essence de Passamainty, la prohibition de la prostitution sur la commune de Mamoudzou ou encore la publication d’un arrêté de péril imminent pour décaser.

Nettoyage de l’îlot Mtsamboro : un “joyau” à polir et surtout, à dépolluer

139137
Débarrasser l’îlot de Mtsamboro de ses immondices en incluant la population du Nord, tel est l’objectif de l’opération menée ce dimanche par le Conservatoire du Littoral.  Au lendemain des décasages, le joyau du Nord fait peau neuve.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com