Entre 300 et 400 personnes «décasées» sur la Place de la République

0
65

Répondant à un appel au rassemblement circulant par SMS, entre 300 et 400 personnes se sont regroupées sur la place de la République à Mamoudzou. Elles sont en provenance du sud de Grande Terre après avoir été «décasées» plus tôt dans la journée, chassées de leurs habitations dans les villages de Bouéni, Hagnoundrou, Mzouazia et Majimeouni. D’autres personnes, elles aussi de nationalité comorienne, en situation irrégulières mais aussi avec des titres de séjour, ont «expulsées» de Kani Bé vers 16h30. Elles sont également en route pour Mamoudzou, en début de soirée ce dimanche. D’autres personnes encore sont venues en soutien.

Les collectifs de Comoriens présents sur place indiquent dénoncer, eux aussi, les actes de délinquance ou d’appropriation des terres, et disent vouloir trouver une solution pour «vivre en paix et travailler en paix à Mayotte avec nos amis Mahorais». S’ils affirment être prêts à discuter avec tout le monde, préfecture, département, associations… Ils s’apprêtent surtout à passer une nuit sur la Place de la République, dans l’attente d’alternatives.

"Nous ne voulons pas de l'indépendance!"
Les décasés du sud ont rejoint la place de la République à Mamoudzou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here