24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 7 octobre 2022
AccueilEconomieDéveloppement agricole: 3,5 millions d'euros d'aides

Développement agricole: 3,5 millions d’euros d’aides

Des terrains agricoles qui deviennent une urgence

Trois associations sont choisies pour mobiliser les porteurs de projets de développement agricole.

Dans le cadre du Programme de Développement Rural 2014-2020 de Mayotte qui met en œuvre le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER), la DAAF lance un appel à projets portant sur la conception de stratégies locales de développement ainsi que la sélection et le soutien d’actions permettant de concrétiser ces stratégies.

En vue de mobiliser l’ensemble des acteurs de leur territoire et d’animer un processus de concertation pour élaborer leur stratégie locale de développement, les trois associations de communes retenues suite à l’Appel à Manifestation d’Intérêt LEADER publié le 18 décembre 2015 peuvent bénéficier d’une aide financière au titre de la sous-mesure 19.1 du Programme de Développement Rural.

Ces associations sont les suivantes :
• Association du Développement du Nord et du Centre de Mayotte (ADNCM) ;
• Association pour le développement du GAL Est mahorais ;
• Association GAL Ouest – Grand Sud.

Les projets seront choisis par un comité de sélection sur la base de critères jugeant de la pertinence du projet par rapport aux objectifs de l’appel à projets, et de conditions d’éligibilité réglementaires. Le montant total de l’aide pour la période 2016-2020 s’élève à 3,5 million €. Le taux d’aide publique pour ce dispositif est de 100 %.

Les territoires des 17 communes de Mayotte, organisés en groupe d’action locale (GAL), sont concernés par le programme LEADER.

Les documents relatifs à l’appel à projet et les renseignements d’ordre administratif et technique peuvent être obtenus à la DAAF de Mayotte, Service Europe et Programmation. Adresse : Rue Mariazé, 97600 Mamoudzou,
Courriel : service.europe.daaf976@agriculture.gouv.fr ou simon.vonthron@brl.fr – Téléphone : 02.69.64.88.01
Ainsi que sur Internet : http://daf.mayotte.agriculture.gouv.fr/Appels-a-projets

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau en cours sur les communes de Koungou, Mamoudzou et...

139523
Dans un communiqué, le syndicat des eaux informe sa clientèle que compte tenu du niveau trop bas des réservoirs de tête "dans le secteur...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139523
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139523
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139523
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139523
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139523
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com