23.9 C
Dzaoudzi
dimanche 2 octobre 2022
AccueilEconomieMayotte se dote d’un «fonds régional d’aménagement» pour développer le logement social

Mayotte se dote d’un «fonds régional d’aménagement» pour développer le logement social

Signature du protocole du Frafu par le président Soibahadine Ibrahim Ramadani et le préfet Seymour Morsy
Signature du protocole du Frafu par le président Soibahadine Ibrahim Ramadani et le préfet Seymour Morsy

Pour la préfecture, il s’agit de la transposition d’un dispositif «dans la droite ligne de la départementalisation» qui va permettre de faciliter le financement d’opérations d’aménagements et particulièrement la production de logements sociaux.

Le conseil départemental et la préfecture ont finalisé, hier jeudi 24 mars, leurs travaux sur la mise en place d’un Frafu à Mayotte, un Fond Régional d’Aménagement Foncier Urbain. Les deux entités l’élaboraient en partenariat depuis plusieurs mois et le protocole avait fait l’unanimité le 15 décembre dernier, au Conseil Départemental de l’Habitat et de l’Hébergement. Le voici donc signé.

Ce Frafu est un outil financier propre à l’outre-mer. Il a été créé en 1999 dans chacun des quatre départements d’outre-mer. Cette disposition du code de l’urbanisme, après avoir été expérimentée à La Réunion puis en Martinique, se calait alors sur le fonds mis en place en métropole dans les années 1970.

L’idée est d’associer des budgets de l’Etat, de la collectivité et de l’Europe pour financer des études, des réserves foncières et des viabilisations de terrains (réseaux, assainissement…). L’objectif est de faciliter la mise en œuvre d’une politique de logement social en contournant les obstacles liés au coût élevé du foncier, à la rareté des terrains disponibles et à la nécessité de les viabiliser.

Des plafonds plus importants pour Mayotte

Des logements, des locaux commerciaux et de nombreux équipements dans la future ZAC
Le projet du futur quartier du soleil levant au nord de Mamoudzou

A Mayotte, la DEAL a obtenu que le cadre réglementaire soit plus favorable que dans les autres DOM. Le plafond d’aides possible par logement social a ainsi été relevé de 15.000€ à 20.000 € pour prendre en compte et compenser les coûts importants de mobilisation du foncier chez nous.

«Dans les opérations de logements sociaux, le prix de vente des parcelles doit être très peu élevé et cela génère des déficits pour les opérateurs, généralement les communes. Avec le Frafu, une partie de ce déficit est finançable. Sur une opération de 20 logements sociaux par exemple, ce ‘déficit finançable’ peut se monter jusqu’à 20 fois 20.000 euros», explique olivier Monségu, responsable développement durable et territoire à la DEAL. De quoi donner une bouffée d’air financière aux communes qui peuvent envisager ces opérations plus sereinement.

Du côté de l’état, ce Frafu est financé par la «ligne budgétaire unique» (LBU), qui concerne tout ce qui est lié à l’habitat, comme la lutte contre l’habitat indigne ou les dispositifs d’amélioration de l’habitat… Une première répartition a été faite pour permettre à ce Frafu de se faire une place. C’est 1,3 million d’euros qui a été réservé, ce qui permet le financement de 65 logements au minimum.

L’exemple des autres DOM

.
Un dispositif appelé à monter rapidement en puissance

Pour amorcer rapidement le dispositif, un appel à projet avait été lancé dès le début d’année et les municipalités ont déjà finalisé les premières propositions, ce qui va permettre au président du département de présider dès la fin avril, le comité de Gestion et d’Engagement du Frafu. Il se prononcera sur le cofinancement à apporter aux 15 premières demandes de subvention, en cours d’instruction.

«J’ai travaillé en Guadeloupe, mon directeur a travaillé à La Réunion, et on peut vous dire que c’est un dispositif qui fonctionne. A La Réunion, ce sont plusieurs milliers de logements qui sont produits chaque année grâce à ce dispositif. Après le démarrage, nous avons, ici aussi, la volonté de la faire monter en puissance rapidement», explique Olivier Monségu.

Les exemples des autres DOM sont en effet encourageants. En fonction des crédits disponibles après la première vague de programmation, l’appel à projets sera reconduit au second semestre 2016 pour lancer, progressivement une production continue de logements sociaux.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Accident mortel entre un bus et une voiture à Ironi Be

139126
Ce samedi matin, un grave accident de la route s'est produit sur la RN2 dans le centre de l'île. Un bus et un véhicule...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139126
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139126
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139126
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com