25.9 C
Dzaoudzi
mercredi 26 janvier 2022
AccueilEconomieCoopération régionale: les DOM pourront s’engager sans passer par Paris

Coopération régionale: les DOM pourront s’engager sans passer par Paris

Serge Letchimi, député de Martinique
Serge Letchimi, député de Martinique

Se débarrasser de la lourdeur parisienne et des carcans qui empêchent les Outre-mer d’agir dans leur région. L’Assemblée nationale a adopté ce jeudi à l’unanimité la proposition de loi du député de Martinique Serge Letchimy sur la coopération régionale Outre-mer. Le texte représente un changement radical dans la façon dont les départements ultramarins pourront traiter avec leurs voisins.

Immédiatement, la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin s’est félicitée du vote de ce texte «d’initiative parlementaire et soutenu par le gouvernement», a-t-elle précisé. Le président François Hollande avait en effet annoncé qu’il soutenait le projet lors de son déplacement aux Antilles. Il a fallu aussi obtenir l’aval du ministère des affaires étrangères qui a consenti à lâcher quelques-unes de ses chères prérogatives.

Comme le souligne la ministre, il s’agit bel et bien d’«une avancée majeure pour l’insertion des Outre-mer dans leur environnement régional grâce à un assouplissement du cadre législatif leur permettant d’intervenir plus directement dans les actions de coopération régionale».

L’intégration dans nos régions

Historiquement, les collectivités d’Outre-mer n’avaient pas beaucoup de marge de manœuvre dans leur rapport au reste du monde. Si elles pouvaient agir avec leurs voisins immédiats, les Comores et Madagascar pour Mayotte par exemple, les domaines autorisés étaient très limités.

Mayotte et La Réunion dans leur région, avec les principales organisations que nos départements pourront à présent rejoindre
Mayotte et La Réunion dans leur région, avec les principales organisations que nos départements pourront à présent rejoindre

Cette proposition de loi change le cadre pour «libérer les énergies dans ses Outre-mer». Elle offre trois nouvelles possibilités aux DOM. Ils pourront désormais s’engager dans un accord international, sous réserve d’approbation par l’Etat. Ils pourront également intégrer un «programme de coopération d’une organisation régionale dont la France est membre ou membre associé». Enfin, ils ont la possibilité de rejoindre «un groupement de coopération transfrontalière, régionale ou inter-territoriale».

Regarder le continent

En clair, Mayotte, comme La Réunion, peuvent à présent regarder les organisations du continent africain, aussi bien la communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), que le COMESA, le marché commun de l’Afrique orientale et australe. Rien ne nous empêche non plus d’aller voir du côté de l’Asie et de l’Australie… Bref, nos politiques, avec de l’ambition, peuvent se mettre au travail pour le bien de nos économies.

Le texte prévoit aussi les démarches à mettre en œuvre. Un «programme cadre» doit être imaginé par le DOM qui va ensuite mener les négociations directement après validation par le Quai d’Orsay. Paris n’est réintégré dans la démarche qu’au moment de la signature finale, pour faire entrer l’accord dans le cadre légal national.
A la tribune de l’Assemblée, Serge Letchimi a assuré qu’avec ce texte, enfin, les DOM ne seront plus «des énigmes pour leurs voisins».

Cette proposition de loi avait été adoptée, également à l’unanimité, la semaine dernière par la commission des Lois. L’examen du texte au Parlement se poursuivra au Sénat dans les semaines à venir pour lui permettre d’être définitivement adopté.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Taxis, Mayotte

Taxi, profession en péril à Mayotte

139137
Alors que sont tracés les lignes de transport en commun et que se profilent les premiers travaux, les taxis se préoccupent trop du nombre de licences distribuées et pas assez de leur avenir, déplore Mohamed Hamissi. Pour qui leur survie passera par un statut de prestataire de service des collectivités
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139137
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139137
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139137
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139137
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139137
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com