28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilorangeNos députés et leur réserve parlementaire en 2015

Nos députés et leur réserve parlementaire en 2015

L'hémicycle de l'Assemblée nationale (crédits photo: AN)
L’hémicycle de l’Assemblée nationale (crédits photo: AN)

Depuis l’affaire Cahuzac, tout le monde sait ce que nos parlementaires nous réservent. L’Assemblée nationale a mis en ligne le détail du fractionnement de la réserve parlementaire. Cette transparence nouvelle permet de se faire une idée de l’utilisation de cette manne issue d’une tradition bien opaque de la Ve République.

Chaque député dispose d’une enveloppe de près de 130.000 euros pour soutenir des projets ou des actions, selon leur bon vouloir. Mayotte peut donc prétendre à 260.000 euros… de quoi faire saliver de très nombreuses structures qui seraient ravies d’en bénéficier d’une petite partie.
Pourtant, si Ibrahim Aboubacar, le député du sud (2e circonscription), a bien utilisé l’intégralité de sa réserve, ce n’est pas le cas de Boinali Saïd. Le député du nord et de Petite Terre (1ère circonscription) n’a utilisé que 69.000 euros, laissant donc 61.000 euros s’envoler de sa cagnotte.

La pratique de la réserve, apparue au début de la Ve République, présente du point de vue de l’élu l’avantage «de maintenir un lien entre sa fonction et la circonscription.» Le député estime en effet souvent que ses électeurs le sentent souvent très loin d’eux, passant plus de temps au Palais Bourbon qu’à côté des acteurs de terrain. D’où la création de ce dispositif destiné à appuyer les projets lancé dans sa circonscription.

28 structures aidées par nos députés

Le député Boinali Saïd à sa permanence à Mamoudzou présente le projet de renaissance des tobe
Le député Boinali Saïd à sa permanence à Mamoudzou

Jamais publiée dans le détail avant l’affaire Cahuzac, l’enveloppe des députés a nourri -parfois à juste titre- bien des suspicions de clientélisme ou a recélé des situations de conflits d’intérêts. Devenue plus transparente depuis 2013, avec la loi sur la moralisation et la transparence de la vie publique, chacun peut tenter de se faire sa propre opinion sur la façon dont son député l’utilise.

En 2015, ce sont 28 structures qui ont été soutenues par nos députés, 21 pour Ibrahim Aboubacar et 8 pour Boinali Saïd, les deux députés ayant chacun apporté 1.000 euros à la ligue de l’enseignement.

Boinali Saïd a fait le choix très personnel de n’aider que les régies de territoires. Ces structures ont pour objectif d’élaborer des projets pour appuyer le développement économique, social, ou culturel de la zone qu’elles couvrent, avec un mode de fonctionnement très participatif. Le député a ainsi aidé celles de Bandraboua, Mamoudzou et Labattoir à hauteur de 5.000 euros, celles d’Acoua et Koungou pour 10.000€, la régie Mtsamboro pour 15.000 euros et enfin celle de Mtsapéré pour 18.000€.

Sport, éducation, insertion, environnement, santé

Des débats souvent passionnés, menés par Ibrahim Aboubacar
Ibrahim Aboubacar

Les choix ont été bien plus classiques pour Ibrahim Aboubacar. Les 21 projets qu’il a soutenu ont bénéficié de sommes allant de 3.000€ à 14.000€. Six projets concernent le sport, on y trouve par exemple l’AS Neige de Malamani, ABS, l’Etoile Hapandzo ou les clubs de Mtsangamouji (Tchanga football et handball). Six autres dons ont été attribués à des structures d’éducation ou d’insertion, quatre pour des associations culturelles.

Deux concernent la santé, deux autres l’environnement. Enfin, le député a accordé une somme de 5.000 euros à la FAMM, la fédération des associations des Mahorais de métropole et 10.000€ à l’UNEF pour des actions envers les étudiants de Mayotte et d’Outre-mer.

Quant à la répartition géographique, souvent observée pour s’assurer que l’élu ne favorise pas (trop) sa ville d’origine, elle est assez homogène, avec 9 villages concernés, certains projets ayant un intérêt pour l’ensemble du département ou pour les «Mahopolitains». On peut tout de même noter que Sada sort légèrement du lot avec 5 projets aidés par le député originaire de la commune.

RR
remi@jdm2021.alter6.com

1 COMMENTAIRE

  1. 978581 381873I discovered your blog internet site website on google and appearance some of your early posts. Preserve up the fantastic operate. I just extra increase Feed to my MSN News Reader. Looking for toward reading far much more by you later on! 706979

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

CFDT, Laurent Berger, Mayotte

Laurent Berger : « Il faut arrêter le rafistolage permanent à...

0
Mayotte terre de prédilection pour le syndicalisme. Les causes à défendre sont légion. Les inégalités et les injustices pleuvent au moins autant que les averses sur le CHM de Mamoudzou ce mardi, noircissant un peu plus son tableau pour Laurent Berger. Le grand patron de la CFDT* depuis 2012, nous a rapporté ses impressions de première visite sur le territoire
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan