Bataille de l’aérien: De nouveaux combattants se préparent

0
100
Le groupe Dubreuil prêt à sortir un nouveau projet (Image: JIR)
Le groupe Dubreuil prêt à sortir un nouveau projet (Image: JIR)

Ca sera sans doute le 16 ou 17 mars prochain. Le groupe Dubreuil dont on ne parlait plus depuis l’échec du mariage entre les compagnies Air Caraïbes (qu’il possède) et Corsair, se prépare à frapper fort. La société vendéenne s’apprêterait à lancer une compagnie aérienne long-courrier low-cost.

Baptisée «French Blue», elle pourrait être opérationnelle à partir du mois de juin, avec l’arrivée d’un A330-300 tout neuf. Selon le quotidien économique métropolitain La Tribune, l’avion serait équipé de 380 sièges répartis en deux classes, économique et « premium economy » (classe éco améliorée). La nouvelle compagnie devrait acquérir plusieurs appareils long-courriers dont des A350 et des A330.

Les destinations de ce nouvel entrant sur le marché n’ont pas encore été révélées mais cette cousine d’Air Caraïbes pourrait venir chatouiller Corsair sur ses destinations dans l’océan Indien au départ d’Orly. Les rumeurs évoquent aussi des liaisons entre la métropole et Saint-Domingue, les Etats-Unis et le Canada. Elle pourrait aussi venir renforcer Air Caraïbes sur ses destinations antillaises au plus fort de la haute saison.

Maurice à l’offensive

Dans la région, ça bouge également. D’un côté, Air Seychelles est toujours à la peine. Elle vient d’annoncer ne plus desservir Dar-Es-Salaam en Tanzanie mais renforcer ses liaisons avec Johannesburg, avec une rotation supplémentaire par semaine. Mais c’est du côté de Maurice que les attentes se font de plus en plus pressantes.

Air Mauritius en ordre de bataille (Photo: JIR)
Air Mauritius en ordre de bataille (Photo: JIR)

Air Mauritius voit en effet la vie en rose. Avec des profits de plus de 7 millions d’euros sur les 9 derniers mois de 2015 (contre 8,7 millions de pertes à la même époque l’an dernier), tous les indicateurs sont repassés au vert. Le nombre de passagers transportés a augmenté de 9,8 % pour atteindre un niveau record de 1.115.890, le nombre de sièges offerts a progressé de 3,5 % et le coefficient d’occupation a augmenté de 73,2 % à 78,9 %.
Résultat, c’est en toute confiance que la société s’apprête à lancer sa propre compagnie régionale low-cost.

«Le projet de compagnie régionale suit son cours et son lancement devrait être annoncé bientôt après validation de toutes les parties concernées. » Cette petite phrase à la fin du communiqué d’Air Mauritius présentant l’exercice financier du 1er octobre au 31 décembre 2015, annonce bel et bien une petite révolution dans le ciel de l’océan Indien.

Régional et international

L'aéroport de Plaisance à l'Île Maurice, déjà sacré meilleur aéroport d'Afrique en février 2015
L’aéroport de Plaisance à l’Île Maurice, sacré meilleur aéroport d’Afrique en février 2015

La future compagnie régionale d’Air Mauritius ne serait pas une véritable low-cost même si elle devrait en retenir quelques principes afin de proposer des tarifs attractifs. Cette compagnie régionale serait destinée à se positionner aux côtés et non en concurrence avec Air Mauritius, les deux compagnies se partageant les rôles : la région pour l’une, le long-courrier pour l’autre.

La «low-cost» pourrait donc assurer une vingtaine de destinations en Afrique de l’est et du sud permettant ainsi à l’aéroport de plaisance de devenir un véritable hub régional. Déjà, a Aujourd’hui, 50 % des passagers passant par Maurice ne font qu’y transiter.

Avec ce lancement, Air Mauritius pourrait bien couper l’herbe sous le pied des Îles Vanille qui ont dans leur carton un projet associant Air Austral, Air Madagascar, Air Seychelles, les Comores… et Air Mauritius. L’objectif est d’améliorer la compétitivité régionale par le renforcement de l’offre touristique, le développement du trafic, la facilitation des affaires et l’accroissement des échanges commerciaux entre les îles de l’océan Indien… Sous l’égide de la COI. Visiblement, Air Mauritius préfèrerait que cela se fasse par ses propres services.

RR
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here