26.9 C
Dzaoudzi
samedi 4 décembre 2021
AccueilEconomieStabilité des prix, mais l’alimentation toujours en hausse

Stabilité des prix, mais l’alimentation toujours en hausse

L'évolution des prix à Mayotte se rapproche de plus en plus de la tendance nationale
L’évolution des prix à Mayotte se rapproche de plus en plus de la tendance nationale

C’est déjà ce que nous avions plus ou moins titré il y a un an : la stagnation de l’indice des prix à la consommation masque la baisse des prix de l’énergie quand les produits alimentaires sont toujours plus chers. C’est d’ailleurs l’alimentation qui portait principalement l’inflation en 2013, et qui était en tête derrière les services en 2014.

Toujours inquiétante la stagnation des prix est vue par les économistes comme le reflet d’un pays sans croissance. C’est le cas en métropole, et c’est aussi le cas de Mayotte, où les investisseurs manquent de confiance pour faire décoller le territoire.

C’est la troisième année consécutive, que ces deux mouvements contraires se font sentir à Mayotte : « la hausse des prix des services et de l’alimentation est compensée par la baisse des prix de l’énergie et des produits manufacturés », rapporte la dernière publication de l’INSEE.

Les transports et communication plus chersAvion air austral

Après avoir augmenté de 2,4 % en 2014, les prix des services progressent à nouveau de 2,6 % à Mayotte. Cette hausse n’est que de 1,2 % en France. Les services, qui pèsent pour un tiers dans les dépenses des Mahorais, constituent le poste qui contribue le plus à la variation des prix en 2015.

Ce sont moins les services liés au logement qui ont augmenté (+0,7%), que ceux des services financiers, +4,5% une broutille cependant au regard des 16% pris en 2014, ou que ceux des transports et communications. Ce sont eux qui tirent vers le haut, +3%, de même que ceux de la restauration, +4,3% après 1,3% en 2014. Et quand on parle transport c’est essentiellement de l’aérien dont il s’agit, les taxis n’ayant que peu augmenté leur prix.

Enfin, les prix des « Autres services » rebondissent : + 3,2 % après un recul de 0,5 % en 2014. Ceci s’explique notamment par la hausse de la main d’œuvre mécanique, du Smig et des frais pour l’enseignement.

+10% de hausse des prix des produits frais

Les produits alimentaires de base à 10% du prix du marché

Les prix de l’alimentation modèrent leur hausse en 2015, mais restent néanmoins 0,4 point au dessus de l’inflation. Ils avaient augmenté de 2,3% en 2014, et de 3,8% en 2013. « Ils pèsent pour 27 % dans les dépenses de consommation et contribuent à 0,1 point de la variation des prix en 2015 à Mayotte », indique l’INSEE. C’est même le boom chez les produits frais, + 10,8 % après + 2,5 % en 2014, et les poissons, + 4,5 %, alors que les prix des viandes et volailles diminuent, – 5,2 %.

Comme en 2013 et 2014, on enregistre une baisse des prix des produits manufacturés que sont l’habillement et les chaussures (-7,3%), les meubles (-0,5%), l’électroménager (-2,2%), ou l’audiovisuel (-1,6%). Tant mieux, puisqu’ils pèsent pour près d’un tiers des dépenses des Mahorais et contribuent ainsi négativement à l’inflation (- 0,8 point). À l’inverse, les prix augmentent dans les postes « autres produits manufacturés » (+ 0,7 %) et « Papeterie, presse » (+ 1,1 %).

Comme en métropole, on doit cette stagnation des prix à la chute des prix de l’énergie, pour la troisième année consécutive « suite au recul des prix des carburants et de la bouteille de gaz. Avec – 4,9 % en 2015, la diminution des tarifs de l’énergie est plus marquée qu’en 2014 (- 1,4%) ou 2013 (- 0,5%). Elle contribue ainsi négativement de 0,3 point à l’inflation. En France, les prix de l’énergie diminuent également (- 4,7 %) sous l’effet de la chute des cours du pétrole.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Pôle emploi, Mayotte

Pôle emploi : modalités d’accueil en raison de fermeture exceptionnelle des...

0
Régulièrement inondée lors des épisodes de fortes pluies, l’agence Pôle emploi réorganise provisoirement son accueil. "En raison des intempéries, qui rendent difficile l’accueil des...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.