24.9 C
Dzaoudzi
mardi 28 juin 2022
AccueilEnvironnementEspèces protégées: ces chantiers qui doivent se soucier de l’environnement

Espèces protégées: ces chantiers qui doivent se soucier de l’environnement

Le chantier du futur centre commercial du Baobab arrêté au 2e trimestre 2015 pour permettre la reproduction des martinets des palmes
Le chantier du futur centre commercial du Baobab arrêté au 2e trimestre 2015 pour permettre la reproduction des martinets des palmes

Un immense chantier arrêté pour permettre à des oiseaux de se reproduire. C’est ce qui est arrivé, il y a quelques mois, au rond-point du Baobab à Mamoudzou alors que le futur centre commercial du groupe Sodifram commençait à sortir de terre.

Actuellement, des études d’impact sont obligatoires avant le lancement de tout grand chantier. Des cabinets spécialisés sont chargés de recenser la faune et la flore installées sur des parcelles avant qu’elles ne connaissent un profond bouleversement. Mais sur le site du baobab, des oiseaux étaient passés entre les mailles du filet. Et lorsque l’entreprise d’élagage s’est rendue sur place, surprise : de nombreux «martinets des palmes» virevoltaient au-dessus des ouvriers. Le chantier est stoppé net.

Le Martinet des palmes de son nom scientifique Cypsiurus parvus (Image: WIKI Commons)
Le Martinet des palmes de son nom scientifique Cypsiurus parvus (Image: WIKI Commons)

«Ils ont été assez exemplaires et plus que volontaires en nous prévenant et en permettant de mettre en place un suivi des martinets», explique François Jeanne du Gepomay, le groupe d’étude et de protection des oiseaux de Mayotte. Car si cette espèce est assez largement répandue à Mayotte, elle est tout même protégée par arrêté préfectoral. Elle ne fait pas partie de la dizaine d’oiseaux menacées de notre île, mais elle est dans la liste des «vulnérables». D’où le comportement citoyen des entreprises qui ont interrompu leurs travaux.

Des mesures de compensation

«Le chantier a été arrêté le temps que les martinets terminent leur reproduction. Une fois qu’ils ont quitté le site, les travaux ont pu reprendre», explique François Jeanne. Et la préfecture a dû donner son accord. C’est ainsi qu’à la fin du mois de décembre, un arrêté préfectoral a autorisé la Sodifram à détruire «un site de reproduction d’espèce protégée». Les martinets partis, on peut imaginer qu’ils trouveront leurs habitudes dans d’autres palmiers.

Mais modifier l’habitat d’espèces préservées, cela a un coût. Selon le vieil adage «à toute chose, malheur est bon», l’Etat demande généralement des mesures de compensations pour que ces pertes puissent aussi avoir des conséquences positives.

Une araignée "cerf volant" de la famille des Gasteracantha
Une araignée “cerf volant” de la famille des Gasteracantha (Image: WCommons)

Ainsi, au milieu du mois de novembre dernier, le conseil départemental a été autorisé par la préfecture «à détruire accidentellement des spécimens des espèces de faune protégée» sur le futur chantier d’une piste agricole à Mavingoni, en bordure des réserves forestières du Mont Benara. La nouvelle voie va sillonner sur 4,6km sur les hauteurs d’Hajangua.

Long suivi et replantation

Là, ce sont des arbres et des araignées qui sont concernés. Ainsi, la Nephila comorana ou encore l’araignée cerf-volant «Gasteracantha comorensis» vont être impactées. Résultat, le département est contraint de mettre en place des mesures pour surveiller sur une vaste zone, aussi bien les rivières, les insectes ou les oiseaux. Ce suivi environnemental devra également intégrer «l’observation à long terme de l’urbanisation et des pratiques agricoles sur une largeur de 500 mètres de part et d’autres de la voie» pour éviter que cette piste n’entraine une destruction massive de l’espace qui la borde.

Autres mesures de compensation demandées: pour 49 arbres abattus, 250 devront être replantés le long de la piste «en privilégiant les espèces locales». De même l’espace utilisé par la piste sera compensé, lui aussi, par une plantation sur 3 hectares.

Mayotte est donc entrée dans une ère où le souci du patrimoine naturel s’impose peu à peu. Et pourtant, beaucoup reste à faire, à commencer par affiner nos connaissances. Car si les araignées dont il est question à Mavingoni font l’objet de mesures de protection, on ne sait en réalité que très peu de choses sur elles à Mayotte. Encore plus que dans le lagon, les richesses naturelles terrestres de notre département restent encore largement à découvrir.
RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Le sous-variant d’Omicron BA.5 qui recontamine la métropole également détecté à...

139137
Face à la hausse actuelle des cas de Covid en métropole, le directeur de l'Agence Régionale de Santé Olivier Brahic dressait le bilan ce mardi. Le sous-variant BA.5, l'un des responsables du regain de contamination dans l'hexagone, a été détecté sur le sol du 101ème département. Pour l'ARS, l'heure est à la vigilance, et l'Agence incite encore et toujours à la vaccination, encore trop faible dans le département.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139137
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139137
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139137
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139137
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139137
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com