24.9 C
Dzaoudzi
mercredi 29 juin 2022
AccueilorangeDeux jours pour les professionnels de santé et les bébés de Mayotte

Deux jours pour les professionnels de santé et les bébés de Mayotte

Les 3e journées organisées par le Répéma évoquent les grossesses multiples et les infections qui concernent la femme enceinte. Une formation précieuse pour les professionnels de santé à Mayotte.

Plus de 120 professionnels de santé attendus pour ces 3e journées du Répéma
Plus de 120 professionnels de santé attendus pour ces 3e journées du Répéma

Sages-femmes, infirmiers, médecins… Des professionnels de santé vont passer deux jours au cinéma. Les histoires qu’ils vont suivre ont, a priori, de quoi les captiver davantage que de nombreux films qui ont été projetés ici. Il est question de leur métier dans ce qu’il peut avoir de plus technique. Le Répéma, réseau périnatalité de Mayotte, organise la 3e édition des JPM, les journées de la périnatalité de Mayotte.

Deux thèmes ont été retenus cette année qui concernent la France entière mais qui trouvent une résonnance particulière chez nous. Le premier porte sur les grossesses multiples, autrement dit, le fait d’être enceinte de jumeaux ou de triplés.

Ces grossesses peuvent entraîner des retards de croissance intra-utérine, «les bébés peuvent grandir moins bien et ça peut augmenter le risque d’accouchement précoce, avant les 37 semaines», explique Amandine Munier, chargée de projet au Répéma. «Le premier diagnostic qui détermine le type de grossesse est réalisé à l’échographie. A Mayotte, le plateau technique n’est pas suffisant pour traiter tous les cas les plus difficiles et on doit procéder parfois à des Evasan à La Réunion et même à l’hôpital Necker à Paris, qui est le centre national de référence».

Amandine Munier devant le camion du Répéma qui sillonne les villages pour rapprocher la prise en charge de toutes les femmes
Amandine Munier devant le camion du Répéma qui sillonne les villages pour rapprocher la prise en charge de toutes les femmes

Mais cela implique un véritable suivi des grossesses, un suivi qui reste un enjeu dans notre département. «Des patientes arrivent très avancées dans leur grossesse, parfois depuis les Comores, et celles qui ont réalisé une échographie n’ont que très rarement les clichés avec elles. Dans ce cas, ça peut changer le parcours de soin et il faut parfois envisager une programmation de l’accouchement plus tôt», précise Amandine Munier.

Les infections de la femme enceinte

La journée de demain est également importante. Le thème abordé, les infections en périnatalité, est très concret. Il s’agit de maladies comme la toxoplasmose (transmise par un parasite véhiculé par les excréments des chats et qui nécessite un suivi très régulier, avec une prise de sang mensuelle), la rubéole, la syphilis, l’herpès, le VIH ou les cytomégalovirus.

«La population a souvent du mal à comprendre cette notion d’infection à Mayotte. Et la difficulté lorsqu’on s’adresse à des patientes qui ne parlent pas français, c’est de traduire le concept. Par exemple, le simple terme ‘infection’ est compliqué à traduire», note Amandine Munier. La journée visera donc à améliorer les pratiques de prévention et ensuite, de prise en charge des bébés.

Des situations mahoraises

Ces journées sont placées sous la présidence du Dr Christelle Vauloup-Fellous, virologue au CNRS Rubéole de Paris Sud, et du Pr Peter Von Théobald, Chef de service de gynécologie-obstétrique au CHU de La Réunion. Elles accueillent des professionnels de Grenoble, de La Réunion et du CHM, venus pour des présentations particulières. «Ils assurent une véritable formation pour remettre les professionnels à jour sur les suivis mais aussi sur les nouvelles méthodes, pour dépister par exemple en amont le moment de l’accouchement», explique Amandine Munier.

Repema journée nov 15Car, autre particularité mahoraise, les professionnels qui suivent ces journées sont confrontés à des conditions d’exercice qu’on ne retrouve pas souvent ailleurs, comme les sages-femmes qui travaillent dans les hôpitaux périphériques et qui sont souvent amenées à assurer, seules, les accouchements.

Les missions du Répéma

Avec ces journées, nous sommes là au cœur des missions du Répéma : coordonner le travail des professionnels, favoriser les formations et apporter des informations sur les parcours de soins au public.

Alors que ces journées sont essentiellement destinées aux professionnels, le camion du réseau poursuit inlassablement son tour de l’île. Deux fois par semaine, il se rend dans des villages où les femmes n’ont pas facilement accès à une prise en charge. Il permet de réaliser des échographies de dépistage et des consultations préventives pour ensuite, orienter les femmes vers un circuit de suivi classique. Toutes les informations sont disponibles sur le site du Répéma, à découvrir par ici.
RR
Le Journal de Mayotte

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION SCI DHURARI IMMO 976

139130
Par acte SSP du 15/06/2022, il a été constitué une SCI dénommée : DHURARI IMMO 976 Siège social : 2 rue Racini Sohoa, 97670 CHICONI Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139130
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139130
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139130
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139130
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139130
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com