25.9 C
Dzaoudzi
mardi 24 mai 2022
AccueilorangeDes événements culturels pour faire rayonner le centre universitaire de Dembéni

Des événements culturels pour faire rayonner le centre universitaire de Dembéni

La direction des affaires culturelles (DAC) de la préfecture et le CUFR ont signé la 1ère convention «Université lieu de culture» cette semaine. La vie culturelle promet d’être toujours plus foisonnante.

Répétition de saynètes d'auteurs contemporains dans l'auditorium du centre unversitaire, avec Ari4art en mai dernier
Répétition de saynètes d’auteurs contemporains dans l’auditorium du centre unversitaire, avec Ari4art en mai dernier

Avec cette signature, Mayotte intègre un dispositif national lancé en juillet 2013 à Avignon. Dans les grandes lignes, il s’agit de «favoriser l’accès du plus grand nombre à la culture, aux œuvres et aux pratiques culturelles» avec de très nombreux objectifs : intensifier les pratiques artistiques et culturelles des étudiants, favoriser les partenariats des acteurs culturels avec les départements d’enseignement.

L’idée est aussi d’encourager la prise en compte de la culture locale dans les enseignements universitaire et de développer des espaces de questionnements autour de la culture mahoraise.

L’université doit donc devenir un lieu de culture ouvert qui profite à ceux qui ne sont pas encore étudiants en associant les collèges et lycées (comme ce fut le cas avec le dispositif «Lycéens au théâtre»). La culture au CUFR doit aussi profiter à l’ensemble de Mayotte, sur le modèle des concerts organisés cette année avec l’école de musique «Musique à Mayotte» ou l’association «Milatsika Émergences», des ateliers de théâtre avec la compagnie Ari’Art ou encore du dernier festival du film d’éducation, porté par les Céméa avec une projection et des débats.

Le travail en extérieur avec des comédiens d'Ariart tous les samedis matins au centre universitaire
Le travail en extérieur avec des comédiens d’Ariart tous les samedis matins au centre universitaire

Dans les pas d’Hippocampus

Cette convention perpétue et amplifie l’action engagée depuis plusieurs années au sein du centre universitaire par l’association Hippocampus. La multitude d’actions engagées sous l’égide de Véronique Méloche avait fait de l’association un véritable petit centre culturel. Avec Hippocampus, un ciné-club s’était installé avec l’association Ciné Musafiri, et des artistes de l’océan Indien s’étaient produits à Mayotte.

Concrètement, tous ceux qui portent des projets culturels à l’université se sont retrouvés pour construire le plan d’actions. À partir d’un état des lieux réalisé au cours des mois de mars et d’avril 2015, il fallait que le centre universitaire construise une véritable politique.

Le Centre Universitaire de Formation et de Recherche, à Dembéni
Le Centre Universitaire de Formation et de Recherche, à Dembéni

Elle sera structurée autour d’une commission locale «Université, lieu de culture», mise en place dès septembre 2015 qui pilotera la mise en œuvre des projets culturels arbitrés, les budgets et l’évaluation des opérations menées.

Des rencontres internationales de la photographie

Les étudiants en lettres, arts, histoire, et sciences humaines en général, trouveront dans cette présence culturelle, un complément indispensable à leur cursus et l’ouverture sur de nouveaux horizons. Mais on peut aussi imaginer des artistes profite aussi du CUFR pour innover profitant de domaines de recherche dans le numérique ou les matériaux par exemple.

De nombreux projets sont déjà en cours de préparation pour la prochaine année universitaire. En théâtre (avec Air’Art), en danse contemporaine (avec Jeff Ridjalli) ou encore en photo : on parle par exemple de la mise en place d’un projet d’ampleur : les «Rencontres Internationales de la Photographie de l’Océan Indien», en novembre prochain.
RR
Le Journal de Mayotte

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Grand nettoyage à Bandrélé ce week-end

139136
Ali Moussa Ben convie l’ensemble de la population de la commune à une opération de nettoyage de tous les villages, ce samedi 28 mai. "Uharafu...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139136
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139136
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139136
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139136
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139136
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com